Comment reconnaître des vraies Ray-Ban ?

Comment reconnaître des vraies Ray-Ban ?

Si comme beaucoup de personnes, vous passez vos vacances au bord de la mer, les vendeurs à la sauvette de lunettes de soleil vous sont familiers. Bien que les modèles qu’ils vendent soient de pâles copies facilement identifiables des plus grands modèles, il peut être est difficile de différencier le vrai du faux. Ray Ban étant la marque en vogue ces derniers temps, il ya fort à parier que les vendeurs essaient de vous vendre une très belle paire d’Aviator, entièrement fausse pour une poignée d’euros. Alors, pour ne pas tomber le panneau, voici les éléments qui distinguent les vraies Ray Ban des fausses.

Les éléments ci après sont valables sur les modèles Aviator (Pilot et Cockpit), Wayfarer, Cats 5000 et RB3211.
Le premier, qui se remarque au premier coup d’œil, est l’inscription « Ray-Ban » en blanc sur le verre gauche (lorsque l’on regarde la monture de face). Cette inscription suit la courbe supérieure du verre et se trouve à 1 ou 2 mm du rebord. Dans le cas d’un modèle équipé de verres polarisés, le logo Ray-Ban est suivi d’un « P ».
Notez bien que le R et le B doivent être en majuscules.

Regardez ensuite le verre droit (celui qui n’a pas d’inscription en blanc). A mi hauteur, un logo « RB » est gravé au laser dans le verre. Cette gravure doit être faite sur la face externe, c’est-à-dire sur la face qui regarde vers l’extérieur. De nombreuses copies ont cette gravure sur la face interne du verre, soit la partie « au contact » du visage.
Attention, les RB3211 n’ont pas cette gravure sur le verre.

A l’intérieur des branches, vérifiez bien que la référence (commençant par RB) correspond au modèle (comparez avec un marchand ou un site pour être sûre) et que le logo CE est apposé.

Spécificités du modèle Aviator :

Regardez l’intérieur des branches, de nombreuses références doivent y être inscrites. Sur la branche gauche (qui vient donc se placer sur l’oreille gauche) vous devez retrouver la référence. Selon les modèles, les références peuvent varier : RB3025, RB3362, RB8041, RB3026, RB3044, RB3415Q, RB3423, RB8029K, RB8301, RB8307.
Derrière la référence, vous retrouverez le nom du modèle ainsi que plusieurs codes. Regardez bien le dernier numéro, composé de deux chiffres, un carré et deux autres chiffres. Celui-ci doit être gravé sous la barre transversale reliant les deux verres et précédé de l’inscription Ray Ban.

Enfin, sur la branche droite, vous retrouverez le logo Ray-Ban, la mention « Made in Italy » et le logo CE.

Si tous ces éléments sont présents, vous êtes en théorie en présence d’une vraie Ray Ban. Néanmoins, sachez que de très bonnes copies existent et qu’elles sont très difficilement identifiables, même par des professionnels. Mais rassurez vous, ces dernières sont assez rares.

1 commentaire

Laissez un commentaire