Les lunettes de soleil du Tour de France 2015

Les lunettes de soleil du Tour de France 2015

3573

Préparation exceptionnelle, vélos sur mesure, équipement personnalisé mais…lunettes de soleil normales. Et non, le matériel utilisé par les coureurs du circuit pro tour n’est pas toujours hors de portée. La preuve en est avec les lunettes de soleil de cyclisme.

C’est peut être l’une des seules choses utilisées par les coureurs du Tour de France que tout le monde ou presque peut s’offrir. Les lunettes de soleil des coureurs professionnels n’ont rien d’exceptionnelles dans le sens où tous les fabricants les proposent à la vente. Et contrairement aux idées reçues, ces lunettes ne sont pas seulement proposées aux coureurs pour faire de la publicité à leur sponsor. Elles offrent des performances exceptionnelles sur route. Et bien entendu, lorsque l’on parle de performance et de sport, Oakley est souvent de la partie.

L’hégémonie d’Oakley

oakley radarlockOakley est depuis plusieurs années la marque la plus représentée sur le Tour. Mais cette année, la marque à l’ovale est réellement omniprésente, et sur les coureurs les plus médiatisés qui plus est. Christopher Froome, Mark Cavendish, Thibaut Pinot, Peter Sagan, Rafal Majka ou Alberto Contador comptent parmi les ambassadeurs d’Oakley sur le Tour 2015.

Avec la sortie récente des Jawbreaker, il n’y a rien d’étonnant à voir que ce modèle est le plus représenté sur le peloton. Surtout, il a été spécialement développé pour le cyclisme en partenariat avec plusieurs coureurs dont Mark Cavendish.

On trouve également de nombreuses Radarlock et Radar, portées entre autres par Christopher Froome ou Warren Barguil.

oakley radar

 

Et les autres ?

Beaucoup de coureurs ont décidé de faire confiance à Bollé. Depuis quelques années, la marque française mise beaucoup sur le cyclisme avec ses modèles Vortex et 6th sense. Même si elles n’équipent pas tous les cyclistes les plus médiatisés, les lunettes Bollé s’offrent un joli coup de pub avec Romain Bardet, très en vue depuis 3 saisons dans le circuit pro tour et qui ne quitte pas ses Vortex, tout comme Tony Gallopin. 

bollé 6th sense

On peut également constater la présence de Salice sur plusieurs coureurs, qui grâce à son modèle 006 continue à proposer un modèle à l’excellent rapport qualité/prix.

Bien entendu, d’autres marques sont représentées sur le Tour de France. Mais il faut admettre qu’à elles seules, ces trois marques constituent 90% des lunettes utilisées. Et au sein de ces 90%, Oakley représente facilement 70% des références utilisées. Et le marketing n’est pas la seule raison, croyez-nous.

Pas de commentaires

Laissez un commentaire