Tags Articles avec les TAGS "Oakley"

Oakley

Lunettes Oakley

Les verres Oakley comptent pas moins de 30 références et composent avec variété, le vaste catalogue des lunettes Oakley. Un chiffre incroyablement élevé, preuve de la volonté des américains de proposer un verre pour chaque usage. Seulement, il n’est pas forcément évident de s’y retrouver dans cette offre aussi vaste. Nous nous sommes penchés sur cet impressionnant catalogue afin que vous puissiez y voir plus clair !

Les verres standards des lunettes Oakley

Simples et efficaces, ils offrent néanmoins des performances de haut niveau.

Verre Oakley Emerald IridiumEmerald Iridium

Teinte de base : Grise
Traitement miroité vert
Contrastes neutres
Taux de transmission de la lumière : 13%
Recommandé pour une utilisation par temps très ensoleillé

 

Verre Oakley tungsten iridiumTungsten Iridium

Teinte de base : Brun
Traitement miroité argenté
Contrastes améliorés
Taux de transmission de la lumière : 15%

Recommandé pour une utilisation par temps très ensoleillé

 

Verre Oakley black iridiumBlack Iridium

Teinte de base : Grise
Traitement miroité argenté
Contrastes neutres
Taux de transmission de la lumière : 10%

Recommandé pour une utilisation par temps très ensoleillé

 

Verre Oakley ice iridiumIce Iridium

Teinte de base : Grise
Traitement miroité bleu
Contrastes neutres
Taux de transmission de la lumière : 10%

Recommandé pour une utilisation par temps très ensoleillé

 

Verre Oakley gold iridiumGold Iridium

Teinte de base : Brun
Traitement miroité doré
Contrastes améliorés
Taux de transmission de la lumière : 12%

Recommandé pour une utilisation par temps très ensoleillé

 

Verre Oakley fire iridiumFire Iridium

Teinte de base : Brun
Traitement miroité rouge – orangé
Contrastes améliorés
Taux de transmission de la lumière : 10%

Recommandé pour une utilisation par temps ensoleillé à partiellement couvert

 

Verre Oakley greyGrey

Teinte de base : gris
Contrastes neutres
Taux de transmission de la lumière : 18%

Recommandé pour une utilisation par temps ensoleillé à partiellement couvert

 

Verre Oakley vr28VR28

Teinte de base : rose
Contrastes très élevés
Taux de transmission de la lumière : 28%

Recommandé pour une utilisation par temps ensoleillé à partiellement couvert

 

Verre Oakley vr28 black iridiumVR28 Black Iridium

Teinte de base : rose
Contrastes très élevés

Traitement miroité argenté
Taux de transmission de la lumière : 18%

Recommandé pour une utilisation par temps ensoleillé à partiellement couvert

 

Verre Oakley bronzeBronze

Teinte de base : brun
Contrastes élevés
Taux de transmission de la lumière : 22%

Recommandé pour une utilisation par temps partiellement ensoleillé à couvert

 

Verre Oakley g30G30

Teinte de base : rose
Contrastes très élevés
Taux de transmission de la lumière : 30%

Recommandé pour une utilisation par temps partiellement ensoleillé à couvert

 

Verre Oakley persimmonPersimmon

Teinte de base : orange
Contrastes très élevés
Taux de transmission de la lumière : 61%

Recommandé pour une utilisation par temps couvert à mauvais

Les verres polarisants Oakley

Plus confortables, surtout si vous conduisez beaucoup ou passez du temps dans les milieux à forte réflexion comme la neige, la glace ou l’eau.

 

Verre Oakley tungsten iridiumTungsten Iridium Polarized

Teinte de base : Brun
Traitement miroité argenté
Contrastes améliorés
Taux de transmission de la lumière : 15%

Recommandé pour une utilisation par temps très ensoleillé
Particulièrement confortable par très forte luminosité

 

Verre Oakley black iridiumBlack Iridium Polarized

Teinte de base : Grise
Traitement miroité argenté
Contrastes neutres
Taux de transmission de la lumière : 10%

Recommandé pour une utilisation par temps très ensoleillé

 

Verre Oakley ice iridiumIce Iridium Polarized

Teinte de base : Grise
Traitement miroité bleu
Contrastes neutres
Taux de transmission de la lumière : 9%

Recommandé pour une utilisation par temps très ensoleillé

Particulièrement confortable par très forte luminosité

 

Verre Oakley red iridium polarizedOO Red Iridium Polarized

Teinte de base : Rose
Traitement miroité rouge
Contrastes améliorés
Taux de transmission de la lumière : 16%

Recommandé pour une utilisation par temps très ensoleillé
Très polyvalent, particulièrement adapté à la pratique des sports comme le trail ou le VTT

 

Verre Oakley gold iridiumGold Iridium Polarized

Teinte de base : Brun
Traitement miroité doré
Contrastes améliorés
Taux de transmission de la lumière : 9%

Recommandé pour une utilisation par temps très ensoleillé

 

Verre Oakley OO Black iridium polarizedOO Black Iridium Polarized

Teinte de base : Rose
Traitement miroité argenté
Contrastes améliorés
Taux de transmission de la lumière : 11%

Recommandé pour une utilisation par temps ensoleillé à partiellement couvert

 

Verre Oakley grey polarized Grey Polarized

Teinte de base : gris
Contrastes neutres
Taux de transmission de la lumière : 18%

Recommandé pour une utilisation par temps ensoleillé à partiellement couvert

 

Verre Oakley vr28VR28 Polarized

Teinte de base : rose
Contrastes très élevés
Taux de transmission de la lumière : 17%

Recommandé pour une utilisation par temps ensoleillé à partiellement couvert

 

Verre Oakley polarisé g30G30 Polarized

Teinte de base : rose
Contrastes très élevés
Taux de transmission de la lumière : 15%

Recommandé pour une utilisation par temps ensoleillé à partiellement couvert

 

Verre Oakley vr28 black iridiumVR28 Black Iridium Polarized

Teinte de base : rose
Contrastes très élevés

Traitement miroité argenté
Taux de transmission de la lumière : 10%

Recommandé pour une utilisation par temps ensoleillé à partiellement couvert

 

Verre Oakley Deep blue polarizedDeep Blue Polarized

Teinte de base : gris
Contrastes très élevés

Traitement miroité bleu
Taux de transmission de la lumière : 18%
Recommandé pour une utilisation par temps ensoleillé à partiellement couvert
Verre particulièrement adapté à la pêche en eau profonde ou en mer

 

Verre Oakley bronze polarized Bronze Polarized

Teinte de base : brun
Contrastes élevés
Taux de transmission de la lumière : 17%

Recommandé pour une utilisation par temps partiellement ensoleillé à couvert

 

Verre Oakley Shallow blue polarizedShallow Blue Polarized

Teinte de base : brun
Contrastes très élevés
Taux de transmission de la lumière : 19%

Recommandé pour une utilisation par temps couvert
Verre particulièrement adapté à la pêche en eau peu profonde

Les verres Oakley Prizm

En 2014, Oakley présentait une nouvelle collection de verres Oakley Prizm que l’on retrouve également sur leurs masques de ski. Comme des égaliseurs avec le son, ces verres atténuent certaines couleurs et en mettent d’autres en avant pour une expérience visuelle améliorée en fonction de l’activité sportive pratiquée.

 

Verre Oakley prizm daily polarizedPrizm Daily Polarized

Le seul verre de la gamme Prizm conçu pour un usage quotidien, au volant ou à pied. Il offre des rouges plus profonds, un ciel bleu plus clair et de plus beaux verts.

Teinte de base : gris
Filtre polarisé
Recommandé pour un usage par beau temps.

 

Verre Oakley prizm roadPrizm Road

Le premier verre conçu spécialement pour le cyclisme. Il améliore la vision dans les zone d’ombre mais aussi en plein soleil. Son filtre unique offre des verts et des bleus plus vivants et améliore la perception des lignes blanches, même en plein soleil.

Teinte de base : rouge bleuté
Filtre polarisé
Recommandé pour un usage par beau temps.

 

Verre Oakley prizm trailPrizm Trail

Le verre des amateurs de trail running et de VTT. Il a été conçu spécialement pour faciliter la perception des obstacles lorsque la luminosité change (passage d’un sous bois par exemple). Sa teinte de base violette – brune permet également de faciliter la perception des pierres et de l’herbe pour mieux visualiser la trajectoire à suivre.

Teinte de base : violet – brun
Filtre polarisé
Recommandé pour un usage par beau temps.

 

Verre Oakley prizm golfPrizm Golf

Le seul verre Oakley dédié à la pratique du Golf. Il vous aide à différencier les différents types de gazon et les mouvements de terrain.

Teinte de base : violet – brun
Filtre polarisé
Recommandé pour un usage par beau temps.

 

Verre Oakley prizm shallow water polarizedPrizm Shallow water Polarized

Depuis plusieurs années, Oakley travaille sur des verres spécifiques pour la pratique de a pêche à la ligne en eau peu profonde. Le Prizm Shallow Water Polarized s’impose comme la référence pour ce type d’activité. Son filtre polarisé permet de visualiser les proies sous la surface de l’eau. Le filtre coloré Prizm permet de mettre en évidence les teintes vertes et cuivrées pour mieux visualiser les cachettes des poissons.

Teinte de base : brun – vert

Filtre polarisé
Recommandé pour un usage par beau temps.

 

Verre Oakley Prizm deep water polarizedPrizm Deep water Polarized

Second verre dédié à la pratique de la pêche, le Prizm Deep Water Polarized est adapté aux eaux profondes et à l’océan. Son filtre polarisé permet de ne pas voir la lumiè !re réfléchie par la surface de l’eau pour distinguer plus facilement les proies lorsqu’elles approchent. Le filtre coloré améliore pousse les rouges et les vertes pour faciliter la vision sous la surface et donc vous permettre de pêcher plus efficacement
Teinte de base : brun – bleu

Filtre polarisé
Recommandé pour un usage par beau temps.

 

 

4693

Elles peuvent paraître secondaires, pourtant les lunettes de soleil pour le VTT sont particulièrement importantes. Non seulement elles protègent les yeux des projections de pierre, de boue ou de poussière mais elles sont également en charge de la transmission de la lumière afin de discerner au mieux les pièges de la piste. L’offre grandissante dans ce secteur a de quoi rendre difficile le choix. Nous avons par conséquent sélectionné 5 modèles qui sont selon nous les plus adaptés à la pratique.

Une paire de lunettes de soleil pour la pratique du VTT doit avant tout offrir un maximum de maintien sur le visage. Les soubresauts causés par la piste sont en effet souvent à l’origine d’une descente des lunettes le long de l’arrête nasale. Un aspect que beaucoup de VTT-tistes connaissent et n’apprécient guère puisqu’il oblige à remettre les lunettes avec une main et donc à lâcher le guidon. Les modèles adaptés à la pratique du VTT sont le plus souvent équipés d’inserts en caoutchouc sur les branches et les plaquettes nasales pour garantir une excellente adhérence sur le visage.
En plus du maintien, les lunettes pour le VTT doivent offrir une bonne protection contre les éléments. La vitesse, les projections d’eau ou de poussière peuvent atteindre les yeux et gêner le pilote. Les lunettes doivent donc envelopper le regard le plus possible pour éviter toute incursion dans la zone des yeux.

Autre aspect désagréable lors d’une sortie : la buée. Souvent, celle-ci apparaît à l’arrêt ou lors d’un effort plus soutenu (côte à gravir par exemple). Son apparition à l’arrêt est souvent inévitable, puisqu’elle résulte d’une disparition du courant d’air parcourant les lunettes de bas en haut pour chasser l’air humide. En revanche, un modèle conçu pour le VTT devra garantir l’absence de buée pendant l’effort, dès que le vélo est en mouvement.

Enfin, les verres constituent le dernier critère de choix. Ils doivent offrir une bonne visibilité en toutes circonstances et protéger les yeux contre le soleil. Beaucoup de modèles ont aujourd’hui recours aux verres photochromiques ou aux verres interchangeables s’adaptant tous deux aux conditions de luminosité.

Les 5 modèles les plus adaptés au VTT

 

1 – Oakley Jawbreaker

oakley jawbreaker

Nouveauté 2015 de la gamme Oakley Sport, les Oakley Jawbreaker ont été spécialement conçues pour le cyclisme et le VTT. Elles ont été développée en partenariat avec de nombreux athlètes dont Mark Cavendish afin de s’assurer d’un niveau de performances élevé et surtout que ce nouveau modèle réponde parfaitement aux exigences des professionnels. Leur look futuriste est le fruit du mélange entre un écran panoramique offrant une vision dépourvue d’obstacles (monture invisible) et un système de changement rapide de l’écran. En plus de cela, elles offrent des branches très fines dont la longueur est réglable pour offrir une compatibilité parfaite avec les casques.
Équipées du nouveau verre Prizm Trail, elles sont redoutables

On aime:
  • Le large champ de vision
  • Le confort
  • Les branches réglables
  • La protection contre les éléments
  • Le verre Prizm Trail
  • La bonne ventilation

 

On regrette :
  • Le look trop typé sport

2 – Julbo Stunt

Julbo Stunt

Il n’est pas facile de détrôner les Julbo Stunt, l’un des modèles préféré de nombreux VTT-tistes. Leur forme passe partout permet de les porter en toutes circonstances, mais leur véritable passion, ce sont les chemins. Leur maintien à tout épreuve, les branches fines et confortables, la parfaite protection latérale des yeux, tout semble conçu pour le VTT. Le verre photochromique Zebra est toujours aussi performant, offrant une excellente luminosité dans les zones d’ombre et une bonne protection en plein soleil. Une paire de lunettes à tout faire, montagne, VTT, ski, escalade, etc.

 

On aime :
  • La polyvalence
  • Le confort
  • Le maintien
  • Le look passe partout
  • L’excellente ventilation
  • Le verre photochromique zebra

 

On regrette :
  • Des coloris un peu fade
  • L’absence d’un système de verres interchangeables

 

3 – Cébé S’track

cébé s'track

Malgré un modèle conçu pour le VTT, la S’Print, ce sont les Cébé S’Track de Trail running qui sont les plus agréables à porter pour le VTT. Leur forme permet une ventilation exceptionnelle, même à faible allure. Le système de double branches Symbioz offre un maintien extraordinaire, d’autant plus qu’il est complété par des plaquettes nasales en caoutchouc très adhérentes. Le système de changement de verre vient compléter un tableau quasi sans faute
Côté verres, certains modèles proposent des verres photochromiques Vario Perfo allant de la catégorie 1 à 3. Ces derniers seront parfait pour une utilisation en VTT en forêt ou en zone dégagée pourvu que le soleil ne soit pas trop franc. Ils seront en revanche un peu trop clair si vous appréciez le VTT en bord de mer. Ils sont généralement associés à une seconde paire de verres clair parfait pour le mauvais temps.

 

On aime :
  • Le confort
  • Le maintien
  • L’excellente ventilation
  • Le système de changement rapide de verres
  • Le poids très contenu

 

On regrette :
  • Les verres photochromiques trop clairs
  • Les double branches Symbioz qui peuvent créer une gêne au niveau des sangles du casque

 

4 – Smith Pivlock Arena

Smith Pivlock Arena

Après les casques avec les Forefront et Overtake, Smith s’attaque aux lunettes de soleil pour le VTT et le cyclisme avec les Pivlock Arena. Au programme, un large écran pour une vision sans obstacles, des branches fines et des inserts en caoutchouc pour un excellent maintien sur le visage.
Mais Smith a également souhaité attraper le train déjà en marche des systèmes de changement rapide de verres. Smith a choisi un système mécanique, proche de celui utilisé par Oakley pour maintenir son écran place tout en laissant l’écran libre de toute monture.

 

On aime :
  • La finition
  • Le confort
  • Le large écran sans monture
  • La ventilation

 

On regrette :
  • L’absence de verres photochromiques
  • Le look trop futuriste

 

5 – Julbo Venturi

Julbo Venturi

Malgré la présence d’autres modèles pour la pratique du VTT, comme les Stunt, les Julbo Venturi ont retenu notre attention. Leur monture minimaliste y est pour beaucoup puisqu’elle permet à ces lunettes d’être particulièrement légères tout en gardant un bon niveau de maintien. Rien de bien étonnant lorsque l’on sait que ces lunettes sont avant tout conçues pour le trail running.
Comme toujours, les verres Julbo brillent par leur confort et leur efficacité, conférant à ces lunettes une plage d’utilisation très large.

 

On aime :
  • Le confort
  • Le poids
  • La ventilation
  • Le maintien sur le visage
  • Les verres de très bonne qualité

 

On regrette :
  • Le look extrême
  • Les verres non interchangeables
  • Les coloris limités

Nous avons fait tester ces lunettes de soleil Julbo Venturi à un pro du test, voici son avis: Test Julbo Venturi

 

En peu de temps, toutes les marques ont proposé des lunettes à verres interchangeables. Mais qu’offrent-elles réellement ? Quels sont leurs avantages et inconvénients ? A qui s’adressent-elles ? Nous nous sommes penchés sur ces lunettes qui rencontrent un franc succès ?

oakley jawboneL’histoire des lunettes à verres interchangeables commence avec les Oakley Jawbone. Il y a certes eu d’autres modèles avant, mais ces Oakley ont apporté une nouvelle vision du changement de verre. Avec elles, plus besoin de procéder au changement chez soi au dessus d’une table. Le changement est devenu si facile et rapide que l’on peut le faire en cours de sortie pour s’adapter à la luminosité ambiante. Et pour parvenir à cette souplesse d’utilisation, Oakley avait complètement repensé la monture, incluant des charnières et des loquets permettant de garantir un excellent maintien du verre et surtout une usure très limitée des pièces.

Les systèmes à loquet

oakley jawbreakerLes loquets servant à maintenir les verres ou une partie de la monture ont d’abord été utilisés par Oakley, sur le modèle Jawbone puis Radarlock, Racing Jacket, Fast Jacket et plus récemment les Jawbreaker. Oakley a choisi de miser sur ce système afin de garantir un maintien des verres optimal et surtout une meilleure résistance à l’usure. Contrairement aux systèmes basiques, avec lesquels les verres sont clipsés à force, les systèmes à loquets s’usent beaucoup moins vite.

Hormis Oakley, peu de marques se sont lancés dans la conception de lunettes à verres interchangeables équipées de loquets. On saluera la tentative de Smith avec la Pivlock Overdrive qui est l’un des seuls modèles à offrir un maniement et un fonctionnement agréable et efficace.

jawbreaker

Les systèmes à clips

 

cébé strackCompte tenu de leur facilité de fabrication et donc du faible coût associé, les systèmes à clips sont les plus répandus. Le plus souvent, ils reposent sur une insertion « en force » du verre dans la monture. Pour garantir un bon maintien du verre dans sa position, les fabricants recourent à des découpes dans le verre en forme de crochet qui, une fois insérées dans la monture, ne bougeront plus. Cette méthode est par exemple largement utilisée par Cébé sur ses modèles Wild ou S’track. En dépit des apparences, le changement de verre est très facile, une fois le coup de main acquis. En revanche, on peut reprocher à ce système son usure assez rapide comparée aux systèmes à loquets. L’insertion à force dans le plastique de la monture finit par créer une usure qui nuira à terme à la bonne tenue des verres.

D’autres systèmes à clips permettent de maintenir les branches dans une position verrouillant les verres. Il faut alors actionner les branches pour libérer le verre comme c’est par exemple le cas avec les nouvelles Smith Pivlock Arena.

Les lunettes de soleil à verres interchangeables s’adressent avant tout aux sportifs. L’objectif n’est pas de métamorphoser visuellement les lunettes mais d’adapter les verres aux conditions de luminosité pour une vision optimale. Et en cela, le pari est réussi. Car ces lunettes offrent réellement un confort d’utilisation très appréciable lorsque l’on part pour un trail sur une journée, ou une sortie VTT où la météo oscille entre beau et mauvais temps. Ces lunettes offrent une alternative très intéressante aux verres photochromiques, certes très efficace mais incapables de couvrir la même plage de luminosité que les lunettes à verres interchangeables. Nous avons pu utiliser les deux ces dernières années, que ce soit en VTT ou en running. Il faut admettre que les verres photochromiques vont s’adapter automatiquement à la luminosité, offrant ainsi une vision normalement parfaite. Mais leur faiblesse réside dans leur amplitude. Même les meilleures références capables de couvrir de la catégorie 2 à 4 sont soit trop clairs soit trop foncés, selon les yeux de chacun.
Une faiblesse que les lunettes à verres interchangeables ne connaissent pas.

 

3492

Préparation exceptionnelle, vélos sur mesure, équipement personnalisé mais…lunettes de soleil normales. Et non, le matériel utilisé par les coureurs du circuit pro tour n’est pas toujours hors de portée. La preuve en est avec les lunettes de soleil de cyclisme.

C’est peut être l’une des seules choses utilisées par les coureurs du Tour de France que tout le monde ou presque peut s’offrir. Les lunettes de soleil des coureurs professionnels n’ont rien d’exceptionnelles dans le sens où tous les fabricants les proposent à la vente. Et contrairement aux idées reçues, ces lunettes ne sont pas seulement proposées aux coureurs pour faire de la publicité à leur sponsor. Elles offrent des performances exceptionnelles sur route. Et bien entendu, lorsque l’on parle de performance et de sport, Oakley est souvent de la partie.

L’hégémonie d’Oakley

oakley radarlockOakley est depuis plusieurs années la marque la plus représentée sur le Tour. Mais cette année, la marque à l’ovale est réellement omniprésente, et sur les coureurs les plus médiatisés qui plus est. Christopher Froome, Mark Cavendish, Thibaut Pinot, Peter Sagan, Rafal Majka ou Alberto Contador comptent parmi les ambassadeurs d’Oakley sur le Tour 2015.

Avec la sortie récente des Jawbreaker, il n’y a rien d’étonnant à voir que ce modèle est le plus représenté sur le peloton. Surtout, il a été spécialement développé pour le cyclisme en partenariat avec plusieurs coureurs dont Mark Cavendish.

On trouve également de nombreuses Radarlock et Radar, portées entre autres par Christopher Froome ou Warren Barguil.

oakley radar

 

Et les autres ?

Beaucoup de coureurs ont décidé de faire confiance à Bollé. Depuis quelques années, la marque française mise beaucoup sur le cyclisme avec ses modèles Vortex et 6th sense. Même si elles n’équipent pas tous les cyclistes les plus médiatisés, les lunettes Bollé s’offrent un joli coup de pub avec Romain Bardet, très en vue depuis 3 saisons dans le circuit pro tour et qui ne quitte pas ses Vortex, tout comme Tony Gallopin. 

bollé 6th sense

On peut également constater la présence de Salice sur plusieurs coureurs, qui grâce à son modèle 006 continue à proposer un modèle à l’excellent rapport qualité/prix.

Bien entendu, d’autres marques sont représentées sur le Tour de France. Mais il faut admettre qu’à elles seules, ces trois marques constituent 90% des lunettes utilisées. Et au sein de ces 90%, Oakley représente facilement 70% des références utilisées. Et le marketing n’est pas la seule raison, croyez-nous.

Après avoir été couronnée de succès sur les masques de ski, la technologie Prizm est portée sur les lunettes de soleil. Parmi les références les plus attendues, le Prizm Trail, conçu pour le trail et le VTT. Nous avons testé ce verre en conditions réelles pendant plusieurs semaines afin de vérifier si les promesses d’Oakley ont été tenues.

A l’entrée de l’hiver 2014, Oakley a dévoilé plusieurs nouveaux écrans embarquant une nouvelle technologie : Prizm. La marque présentait cette innovation comme une solution pour encore améliorer la vision en optimisant certaines couleurs au détriment d’autres. Le choix de couleurs poussées ou gommées est décidé en fonction des conditions météo pour lesquels le masque est conçu. D’abord vue comme un nouvel argument marketing, la technologie Prizm en a surpris plus d’un, car les résultats étaient visibles.

Quelques mois plus tard, Oakley dévoilait une série de verres Prizm pour lunettes de soleil. Le principe est le même que sur les masques, sauf qu’au lieu de conditions météo, c’est de sports dont il question. Oakley a conçu un verre pour chaque sport, ou presque. Les verres Prizm Trail que nous avons essayé ont ainsi été conçus pour être utilisés en VTT, ou en Trail running.

 

L’égaliseur de couleurs selon Oakley

La technologie Prizm fonctionne comme l’égaliseur d’une chaine hifi. Certaines fréquences sont mises en avant, d’autres en retrait afin que tous les instruments du morceau soient audibles. Avec Prizm ce n’est pas de fréquences dont il question, mais de couleurs. De cette manière, en fonction du terrain d’utilisation, les couleurs importantes ressortent mieux et les obstacles deviennent plus visibles. Dans le cas du Prizm Trail, le vert, le marron et le gris sont mis en avant. Cet effet est rendu possible par l’association d’une teinte de base orange et de traitements légèrement miroités bleus et rouges.

oakley-prism-trail

Porté, le verre rappelle les écrans orange fréquemment utilisés dans le milieu du ski, en légèrement plus foncé. Pour en profiter au maximum, il faut se rendre dans les zones ombragées voir légèrement ensoleillées. Là, le Prizm Trail offre une réelle plus value par rapport à des lunettes standards ou photochromiques. Sa teinte permet réellement d’améliorer la visibilité des obstacles, même avec une lumière de face. Le Prizm Trail s’en sort également très bien dans les sections alternant l’ombre et la lumière. Sa bonne filtration de la lumière évite tout éblouissement mais n’obscurcit pas de trop. En forêt, pourvu que le ciel soit dégagé, vous n’aurez pas besoin de quitter vos lunettes. La filtration de la lumière et la teinte des verres Prizm Trail permettent une parfaite visibilité.

Toutefois, cela se paye dans les zones de plein soleil où la teinte pourra se révéler trop clair pour certains.

Oakley a encore une fois prouvé que les verres jouent pour beaucoup dans la qualité générale d’une paire de lunettes de soleil. Et même, que les verres photochromiques ne sont pas la réponse à tous les problèmes des vtt-tistes et autres amateurs de trail running. Un verre bien conçu peut offrir des performances comparables sans les aléas de la photochromie, comme l’incompatibilité avec le froid. Mais quoi qu’il en soit, si vous cherchez une paire de lunettes de soleil pour le VTT ou le trail, testez ces nouveaux verres Oakley. Vous verrez ainsi par vous même les prouesses qu’ils sont capables de réaliser.

La technologie Switchlock maintenant bien maîtrisée, Oakley cherche à l’intégrer à des modèles plus réussis visuellement et complémentaires de sa gamme Sport. Les nouvelles Oakley Jawbreaker représentent une fois de plus le tour de force capable dont Oakley est capable lorsqu’il s’agit de satisfaire les sportifs de haut niveau.

Une monture résolument pensée pour le vélo

Un simple regard sur les Jawbreaker suffit à comprendre qu’elles sont taillées pour le cyclisme ou le VTT. L’aspect général rappelle d’ailleurs les M-Frame et autres Radarlock, les lunettes les plus répandues sur le tour de France. Les connaisseurs de la marque verront un air de famille avec la Razorblade, le premier modèle à écran commercialisé par Oakley.

oakley jawbreaker 2
Afin d’atteindre des performances dignes de ses meilleurs modèles, Oakley a cherché à offrir un champ de vision encore plus large, et surtout sans déformation. Comme sur tous les autres modèles de la marque, l’alignement de la monture se fait selon trois points afin de garantir une bonne assiette et un bon maintien des lunettes sans nuire au confort, même lors du port prolongé.
Oakley a ajouté une touche d’originalité au niveau des branches avec un système permettant d’ajuster la longueur pour s’adapter à tous les casques de vélo et à toutes les morphologies.

Le Switchlock adapté aux écrans

Le plus gros du travail effectué sur les Oakley Jawbreaker a été concentré sur l’inédit système Switchlock permettant de changer l’écran en quelques secondes. Car l’objectif était de concevoir un modèle où l’écran serait tenu par le haut mais aussi par le bas, Oakley poursuivant la commercialisation de la Radarlock. La difficulté reposait sur la transposition du système utilisé pour les Racing Jacket sur un modèle à écran panoramique. La Jawbreaker inaugure un nouveau mécanisme de fermeture libérant la moitié inférieure des lunettes pour sortir l’écran. Il suffit de lever les plaquettes nasales pour libérer un crochet s’insérant sur le haut de la monture. Une fois celui-ci sorti de son logement, le bas de la monture peut être ouvert.

Les deux "trous" visibles au niveau des charnières sont en fait les pivots permettant d'ouvrir le bas de la monture afin de changer d'écran
Les deux « trous » visibles au niveau des charnières sont en fait les pivots permettant d’ouvrir le bas de la monture afin de changer d’écran

Les Jawbreaker intègrent la gamme Sport d’Oakley. L’on retrouve donc les accessoires présents sur tous les autres modèles sportifs à savoir les plaquettes nasales en caoutchouc et les inserts sur les branches pour offrir un maximum de maintien. Côté verre, Oakley offre un large éventail de possibilités, incluant bien entendu les tous nouveaux verres Prizm Road et Trail. A coup sûr, ces lunettes vont équiper plus d’un coureur sur le prochain Tour de France. Notre article consacré aux lunettes du Tour de France confirmera ou non cette tendance. D’ici là, profitez du printemps pour aller rouler et profiter de vos Oakley.

Le crochet en métal au milieu de l'écran maintient en place la partie inférieure de la monture
Le crochet en métal au milieu de l’écran maintient en place la partie inférieure de la monture

1927

Trouver des lunettes de soleil pour se promener, aller au travail et aller courir entre midi et deux n’est pas évident. Heureusement, il existe de nombreux modèles vous offrant une telle polyvalence.

Une fois n’est pas coutume, c’est bien la forme qui va déterminer le choix des lunettes. Trop « mode », les lunettes ne tiendront pas bien sur le visage et n’offriront pas la protection nécessaire sur les cotés. Trop sportive et elles auront immédiatement un look « sport » qu’il ne sera pas facile de porter tous les jours. Pour trouver une bonne paire de lunettes de soleil polyvalentes il faudra donc chercher le compromis idéal entre une forme urbaine et sportive. Oakley, Maui Jim, Cébé, Bollé, Roxy ou Quiksilver, de très nombreuses marques proposent aujourd’hui des modèles destinés aux personnes actives.

 

Oakley Chainlink

Oakley ChainlinkConnue par tous les porteurs de lunettes de vue comme le modèle le plus adapté à un mode de vie actif, le modèle la Oakley Chainlink est désormais disponible en solaire. Sa force : un look passe partout mais un maintien et une protection dignes des modèles sportifs de chez Oakley.

 

Oakley Fuel Cell

Oakley Fuel CellBest seller depuis des années, le modèle Oakley Fuel Cell est l’incarnation des lunettes de soleil polyvalentes. Malgré un look plutôt sobre, en comparaison à des lunettes de sport, la Fuel Cell offre une extraordinaire protection et un excellent maintien sur le visage. On regrettera juste l’absence d’inserts en caoutchouc pour améliorer la tenue.

 

Cébé Changpa

Cébé ChangpaDepuis sont rachat, Cébé se diversifie en proposant des modèles plus adaptés à un mode de vie urbain. La Cébé Changpa est idéale pour tous les actifs qui souhaitent une bonne paire de lunettes à tout faire sans se ruiner. Car le renouveau de Cébé c’est aussi une politique tarifaire très intéressante, sans sacrifier la qualité.

 

Maui Jim Hookipa

Maui Jim HookipaMaui Jim est la référence des lunettes de soleil polarisées. Leurs verres offrent des couleurs et des contrastes sans précédent, surtout dans les zones hostiles comme les bord de mer ou la moyenne montagne. Le modèle Hookipa se veut minimaliste avec ses branches en nylon très fines et légères montées directement sur les verres. Il en ressort un modèle très léger et agréable à porter en toutes circonstances.

 

Smith Outlier

Smith OutlierAprès plusieurs années consacrées entièrement aux casques et masques de ski, Smith revient en force avec plusieurs modèles polyvalents dont les Outlier. Derrière leur look sobre, les Smith Outlier sont de véritables sportives offrant un excellent maintien sur le visage. Si l’on pouvait parler de GTI pour des lunettes, celles-ci seraient immédiatement concernées.

 

Tous ces modèles sont conçus pour offrir une excellente protection et un bon maintien sans pour autant donner un look trop sportif aux lunettes. Nous les avons sélectionné car ils sont selon nous les plus interessants dans cette catégorie. Qualité fabrication, finition, rapport qualité prix et qualité des verres sont des critères à prendre en considération lorsque l’on cherche des lunettes de soleil. Et selon nous, les 5 modèles présentés brillent dans au moins l’un de ces critères.

Avec les verres Prizm, Oakley cherche à proposer une expérience inédite : un verre adapté à chaque usage.

Dévoilée à l’automne 2014, la technologie Oakley Prizm accentue certaines couleurs et en filtre d’autres afin d’améliorer la vision. En fonction du type de verres choisi, le choix de couleurs accentué diffèrera pour s’adapter au mieux aux conditions d’utilisation prévues. Les verres Prizm jouent le rôle d’un filtre permettant d’ajuster les couleurs au mieux en fonction de l’environnement dans lequel vous vous trouvez.
Contrairement aux verres standards, qui filtrent avec la même intensité toutes les couleurs, les verres Prizm ajustent les couleurs pour offrir la meilleure acuité visuelle possible. Certaines couleurs sont alors plus filtrées que d’autres, permettant ainsi de mieux percevoir les détails.

Oakley propose dès cette année 4 teintes de verres Prizm :

Prizm Daily

Prizm Daily

Oakley Badman Prizm DailuyLe verre Prizm Daily joue la carte de la polyvalence. Il est en effet le seul verre à ne pas être conçu pour une activité ou un environnement particulier. Vous pourrez le porter tous les jours, que ce soit en ville, en bord de mer ou en montagne.
Le Prizm Daily réchauffe les couleurs, offrant des rouges plus profonds, des bleus plus intenses et des verts plus éclatants.

Une version équipée d’un filtre polarisant est également disponible pour des contrastes plus marqués et un confort amélioré.

 

Prizm Golf

Prizm Golf

Oakley Half Jacket Prizm GolfComme son nom le suggère, le verre Oakley Prizm Golf est conçu pour la pratique du golf. Sa teinte de verre particulier dissocie les nuances de vert afin de mieux repérer le rough, le green ou le fairway. Il améliorer également les contrastes des teintes rouges, vertes, jaunes et oranges afin de reconnaître au premier coup d’œil une herbe en bonne santé ou non.

 

Prizm Road

Prizm Road

Oakley Radarlock Prizm RoadLe Prizm Road est conçu spécifiquement pour les amateurs de cyclisme. Son filtre unique permet de mettre en évidence les différents pièges de la route (poussière, gravier, trous, etc.) que vous soyez en pleine lumière ou dans la pénombre.
Et puisque le cyclisme est également un sport qui régale les yeux, les bleus et les verts sont améliorés pour que la nature soit encore plus agréable à regarder.

 

Prizm Trail

Prizm Trail

Oakley Racing Jacket Prizm TrailEn VTT ou en trail running, les changements de surface et les obstacles sont des dangers permanents. Pour en améliorer la détection, le verre Prizm Trail améliore les contrastes et fait ressortir davantage les teintes brunes et rouges. Ainsi, que l’on soit en pleine lumière ou dans la pénombre, il est plus facile de distinguer ce qui se trouve sur le chemin.
Et pour augmenter le plaisir, le vert est lui aussi améliorer pour rendre les feuillages plus vifs.

 

Oakley ne propose pour le moment que ces 4 verres. Mais il y a de fortes chances que de nouveaux modèles enrichissent le catalogue dès l’année prochaine. En effet, deux nouvelles teintes Prizm pour masques de ski seront ajoutées au catalogue pour l’hiver prochain. Il y a donc des chances que celles-ci soient disponibles pour les solaires dans quelques mois.

La collection Oakley X-Metal, synonyme de design exubérant et de matériaux innovants, reprend du service. Deux modèles signent le retour de cette collection appréciée de tous les amateurs d’Oakley.

 

Oakley Madman

oakley madmanLe design a toujours été une composante essentielle du travail d’Oakley. La collection X-Metal a été créée afin de permettre aux designers de laisser libre cours à leur imagination. Et lorsque l’on regarde les Oakley Madman, on se dit que leur imagination est sans limites. Ces lunettes de soleil n’ont absolument rien à voir avec ce que l’on peut trouver chez les opticiens ou magasins de sport. Leur design très novateur s’associe à une monture fabriquée en alliage d’aluminium pour un résultat visuel saisissant. Le soin apporté à la finition des matériaux et aux assemblages laisse sans voix tant il est impressionnant pour des lunettes de série.
Bien entendu, l’alignement de la monture en 3 points et les inserts de confort en caoutchouc Unobtainium sont également de la partie.
Le look ne plaira sans doute pas à tout le monde, mais les amateurs de lunettes originales seront comblés.

Oakley madman 4 oakley madman 3 oakley madman 2

 

Oakley Badman

oakley badmanLa Oakley Badman est le second modèle de la collection X-Metal. Plus consensuelle dans son design, elle n’en demeure pas moins originale dans le choix des matériaux. Comme sur la Madman, l’on retrouve la monture fabriquée en alliage d’aluminium et les inserts de confort en caoutchouc. Comme la Juliet en son temps, la Badman est une paire de lunettes que l’on pourra plus facilement porter tous les jours. Le design, inspiré de la Crosshair s’accorde avec la plupart des styles et des looks.

oakley badman 2 oakley badman 3 oakley badman 4

Proposés tous les deux à 399,00€, les modèles Madman et Badman sont réservés aux amateurs de beaux produits et de design. Le prix est certes élevé, mais il suffit de prendre ces lunettes en main pour voir à quel point elles sont bien finies et agréables à porter. Après avoir acheté ces lunettes, chaque jour de pluie vous semblera plus long, et vous n’attendrez qu’une chose : pouvoir les porter à nouveau.

1517

52f3ab0937b11

Pour célébrer ses 30 ans dans le monde du sport, Oakley lance plusieurs modèles en édition limitée 30 Years Sport. On y retrouve les modèles phares actuels comma la Radarlock, la Racing Jacket, la Flak Jacket et la Radar.

Ces modèles en série limitée sont reconnaissables à leur verre gauche gravé et aux bandes de couleur apposées sur le haut de la monture.

Une série limitée que les amateurs de la marque à l’ovale ne manqueront pas de s’offrir.