Tags Articles avec les TAGS "lunettes"

lunettes

1559
Lunettes de soleil pour enfant
Les lunettes de soleil pour enfants sont très souvent équipées de verres de catégorie 4.

Les périodes de grand soleil arrivent et l’été n’a jamais été aussi proche ! Cet été encore, vous entendrez parler de l’importance des lunettes de soleil enfant. Et nous avons décidé de décortiquer le problème pour vous expliquer en quoi elles ne devraient pas être optionnelles.

L’œil de l’enfant est particulièrement fragile

Chez l’adulte, l’épaisseur de la cornée et la présence d’opacité sur le cristallin (à l’origine de la cataracte) permettent de filtrer une partie des rayons UV. Contrairement à l’enfant où la cornée plus fine et le cristallin parfaitement transparent laissent entrer 100% des UV. Qui plus est, vous aurez sans doute remarqué, la pupille des enfants est souvent plus dilatée que celle des adultes facilitant plus encore l’entrée des rayons UV dans les yeux.

Même si en apparence votre enfant ne souffre pas lorsqu’il ne porte pas de lunettes de soleil, l’exposition aux UV entame son capital vue. Sur le long terme, une exposition aux UV favorise le développement de maladies de la cataracte et de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge).

Les verres solaires, seul rempart contre les UV

Le seul moyen de protéger les yeux de vos enfants est de lui faire porter des lunettes de soleil. Veillez à bien choisir des verres filtrant 100% des UV. En effet, un verre qui serait seulement teinté, comme l’on en trouve la plupart du temps sur les marchés ou chez les vendeurs à la sauvette, assombrissent la zone de l’œil forçant la pupille à se dilater. Les UV n’ayant pas été filtrés atteindront encore plus facilement le fond de l’œil. Pour reconnaître un verre de qualité, il suffit de regarder si le logo CE est apposé sur la monture. L’union européenne exige en effet que les verres optiques comme solaires filtrent 100% des UV pour être commercialisés. Cependant, de nombreux faussaires proposant des contrefaçons apposent ce logo alors que les verres ne répondent pas aux normes en vigueur. Dans le doute, tournez-vous toujours vers un magasin de sport, un opticien ou un site de vente spécialisé.

Généralement, les fabricants montent des verres de catégorie 4 sur les lunettes de soleil pour enfants. Ceux-ci sont en effet les plus foncés et offrent ainsi une meilleure protection contre les fortes luminosités.

La monture, l’élément de confort à ne pas négliger

Lunettes Julbo LoopingUne fois le problème des verres réglé, reste celui de la monture. Et pour les enfants, elle est toute aussi difficile à choisir que pour les adultes. Privilégiez des montures garnies de caoutchouc pour plus de confort, surtout lorsqu’il faudra porter les lunettes pendant plusieurs heures. Des modèles chez Cébé Flipper, Baloo, Scrat sont particulièrement appréciées des enfants. Julbo, avec le modèle Looping, décliné en plusieurs tailles selon l’âge de l’enfant, propose la première monture réversible du marché. Votre enfant pourra ainsi mettre ses lunettes de soleil tout seul.

Cebe Chouka

Le modèle Cébé Chouka possède le gros avantage de ne pas posséder de branches mais un bandeau élastique. Le maintien supplémentaire procuré par le bandeau permet à votre enfant de rester actif sans se soucier des lunettes.

Sachez que le prix moyen d’une paire de lunettes de soleil pour enfants tourne autour de 20€. Même s’il vous faudra peut être batailler avec votre enfant pour lui faire accepter ses lunettes, dite- vous que vous faîtes cela pour préserver sont capital vue. Et s’il s’obstine à refuser, essayez de lui mettre les yeux à l’abri avec un chapeau ou une casquette. Le refus de porter des lunettes ne dure jamais bien longtemps. Tôt ou tard, l’enfant prend conscience du confort que procurent les lunettes de soleil.

 

Nous vous proposons de découvrir une sélection de lunettes de soleil enfant Cébé à petits prix !

A l’approche des beaux jours, l’envie devient pressante d’aller se dégourdir les jambes et de profiter de belles balades en famille. Il est alors primordial d’offrir aux plus petits une protection optimale contre les rayons néfastes du soleil afin de ne pas gâcher la fête !

Lunettes Cébé Kanga :

ce modèle est conçu pour les enfants entre 1 et 3 ans.

Sa monture couvrante protège les yeux contre la lumière qui pourrait s’infiltrer sur les côtés et offre un bon maintien sur le visage.

Les branches bi-matières très douces au toucher faciliteront l’acceptation des lunettes par les plus petits.

Enfin, pour éviter qu’elles ne finissent sans cesse à terre, elles sont livrées avec un bandeau élastique qui se fixe à l’extrémité des branches.

Lunette de soleil Cébé Kanga
Cébé Kanga à partir de 19,90 €

Lunettes Cébé Chouka :

Recommandé pour les nouveaux nés jusqu’aux enfants de 2 ans.

Grâce à leur bandeau élastique réglable en guise de branches, les lunettes de soleil Chouka ne quitteront pas le visage de votre enfant.

Le bandeau s’impose en effet comme la seule solution pour éviter que vos enfants n’enlèvent sans cesse leur lunette ou les fasse tomber.

La monture entièrement recouverte de caoutchouc assure quant à elle un confort à toute épreuve et confère une résistance accrue aux lunettes.

Enfin, les verres de catégorie 3 enrichis de mélanine protégeront les yeux, en montagne ou au bord de la mer.

lunettes cébé Chouka
Cébé Chouka à partir de 19,90 €

Lunettes Cébé Baloo :

Recommandé pour les enfants de 1 à 3 ans, les lunettes de soleil Baloo offre une monture en plastique souple et des verres de catégorie 4.

Le plastique choisi pour la monture est quasi indestructible et très doux au toucher.

Le nez en caoutchouc et les charnières souples amélioreront le confort et l’amortissement des lunettes.

Lunettes Cébé Baloo

Cébé Baloo à partir 19,90 €

Lunettes Cébé Flipper :

 

recommandé pour les enfants de 2 à 4 ans.

le modèle Flipper est riche en couleur et en confort !

Il est équipé d’un strap directement fixé sur les branches pour éviter que vos enfants ne perdent les lunettes.

Les branches sont dotées de la technologie Xtra Flex qui procure une grande souplesse en combinant le nylon et une matière souple pour toujours plus d’ergonomie et de sécurité.

lunettes Cébé Flipper
Cébé Flipper à partir de 19,90 €

 Vous avez désormais les cartes en main pour trouver le modèle de lunettes de soleil qui conviendra parfaitement à vos enfants !

En peu de temps, toutes les marques ont proposé des lunettes à verres interchangeables. Mais qu’offrent-elles réellement ? Quels sont leurs avantages et inconvénients ? A qui s’adressent-elles ? Nous nous sommes penchés sur ces lunettes qui rencontrent un franc succès ?

oakley jawboneL’histoire des lunettes à verres interchangeables commence avec les Oakley Jawbone. Il y a certes eu d’autres modèles avant, mais ces Oakley ont apporté une nouvelle vision du changement de verre. Avec elles, plus besoin de procéder au changement chez soi au dessus d’une table. Le changement est devenu si facile et rapide que l’on peut le faire en cours de sortie pour s’adapter à la luminosité ambiante. Et pour parvenir à cette souplesse d’utilisation, Oakley avait complètement repensé la monture, incluant des charnières et des loquets permettant de garantir un excellent maintien du verre et surtout une usure très limitée des pièces.

Les systèmes à loquet

oakley jawbreakerLes loquets servant à maintenir les verres ou une partie de la monture ont d’abord été utilisés par Oakley, sur le modèle Jawbone puis Radarlock, Racing Jacket, Fast Jacket et plus récemment les Jawbreaker. Oakley a choisi de miser sur ce système afin de garantir un maintien des verres optimal et surtout une meilleure résistance à l’usure. Contrairement aux systèmes basiques, avec lesquels les verres sont clipsés à force, les systèmes à loquets s’usent beaucoup moins vite.

Hormis Oakley, peu de marques se sont lancés dans la conception de lunettes à verres interchangeables équipées de loquets. On saluera la tentative de Smith avec la Pivlock Overdrive qui est l’un des seuls modèles à offrir un maniement et un fonctionnement agréable et efficace.

jawbreaker

Les systèmes à clips

 

cébé strackCompte tenu de leur facilité de fabrication et donc du faible coût associé, les systèmes à clips sont les plus répandus. Le plus souvent, ils reposent sur une insertion « en force » du verre dans la monture. Pour garantir un bon maintien du verre dans sa position, les fabricants recourent à des découpes dans le verre en forme de crochet qui, une fois insérées dans la monture, ne bougeront plus. Cette méthode est par exemple largement utilisée par Cébé sur ses modèles Wild ou S’track. En dépit des apparences, le changement de verre est très facile, une fois le coup de main acquis. En revanche, on peut reprocher à ce système son usure assez rapide comparée aux systèmes à loquets. L’insertion à force dans le plastique de la monture finit par créer une usure qui nuira à terme à la bonne tenue des verres.

D’autres systèmes à clips permettent de maintenir les branches dans une position verrouillant les verres. Il faut alors actionner les branches pour libérer le verre comme c’est par exemple le cas avec les nouvelles Smith Pivlock Arena.

Les lunettes de soleil à verres interchangeables s’adressent avant tout aux sportifs. L’objectif n’est pas de métamorphoser visuellement les lunettes mais d’adapter les verres aux conditions de luminosité pour une vision optimale. Et en cela, le pari est réussi. Car ces lunettes offrent réellement un confort d’utilisation très appréciable lorsque l’on part pour un trail sur une journée, ou une sortie VTT où la météo oscille entre beau et mauvais temps. Ces lunettes offrent une alternative très intéressante aux verres photochromiques, certes très efficace mais incapables de couvrir la même plage de luminosité que les lunettes à verres interchangeables. Nous avons pu utiliser les deux ces dernières années, que ce soit en VTT ou en running. Il faut admettre que les verres photochromiques vont s’adapter automatiquement à la luminosité, offrant ainsi une vision normalement parfaite. Mais leur faiblesse réside dans leur amplitude. Même les meilleures références capables de couvrir de la catégorie 2 à 4 sont soit trop clairs soit trop foncés, selon les yeux de chacun.
Une faiblesse que les lunettes à verres interchangeables ne connaissent pas.

 

2891

Le Made in France a le vent en poupe dans tous les secteurs d’activité, y compris celui des lunettes de soleil. A tel point que les solaires Made In France sont en train de gagner du terrain.

Oyonnax, le centre névralgique de l’optique en France

Grilles fermées, salariés sur le carreau, le quotidien des usines d’Oyonnax était des plus moroses dès 2009, soit le début de la crise. Il faut dire que la ville du Haut Bugey, capitale de la plasturgie, a été touchée de plein fouet par les délocalisations de production et la crise économique. Pourtant, cette modeste ville de l’ain est le berceau des lunettes en plastique, avec entre autres Bollé qui y a fabriqué ses premières lunettes de soleil.

amilf-fabrication-francaise
MILF fait partie des jeunes marques à miser sur la production française

Depuis 2012, plusieurs marques ont décidé de relancer la production de lunettes à Oyonnax en se recentrant sur le haut de gamme. Même si les marques en question souhaitent rester discrètes sur le lieu de production, quasiment toutes les lunettes en plastique injecté ou en acétate sont produites dans les usines oyonnaxiennes.
Parmi les fidèles clients, on peut citer MILF, une jeune marque d’origine Annécienne qui souhaite redonner ses lettres de noblesse à un modèle de lunettes ayant plus de 40ans ou encore Beausoleil, spécialiste des lunettes très haut de gamme.

 

La France abandonnée par ses plus grandes marques

Il peut paraître étonnant de ne pas trouver parmi les clients des entreprises d’Oyonnax les grandes marques de lunettes françaises que sont Cébé ou Bollé. La réponse se trouve dans leur rachat par le groupe américain Bushnell Outdoor Products. Face au besoin de rentabilité à court terme de ces marques alors tombées en désuétude, il a été décidé de délocaliser la production en Chine et en Italie (ces deux pays produisent 90% des lunettes disponibles sur le marché, toutes marques confondues).

Julbo StuntJulbo est l’une des dernières marques majeures à conserver sa production en France. L’entreprise spécialisée dans les lunettes de soleil reste très attachée à son implantation dans le Jura. Les bureaux de Julbo abritent les studios de création, les designers, les ingénieurs ainsi que les services logistiques et administratifs. Et même si Julbo a fait le choix de délocaliser une partie de sa production dans les pays de l’Est pour garantir des prix de vente compétitifs, les lunettes de soleil les plus techniques (gammes mountain, trail running, VTT et Nautic) sont fabriquées en France, tout comme les verres.

Mais Julbo n’est pas la seule grande marque à rester fidèle à son pays d’origine. Preuve en est avec Vuarnet dont la production de montures et de verres demeure en France depuis la création de la marque par Jean Vuarnet en 1957.

 

En dépit d’un savoir faire indéniable et d’un équipement encore tout à fait utilisable, il y a peu de chances de voir revenir les grandes marques dans les usines françaises. Le coût de la main d’œuvre et le besoin d’exportation constituent des freins importants sur pour les groupes italiens et américains.
La production française a toutefois encore de beaux jours devant elle grâce aux marques de créateur et surtout aux marques artisanales. Bien que fabriquées en bois, les lunettes Shelter sont ainsi conçues et fabriquées en France. L’avenir des lunettes de soleil françaises passera peut-être par le bois.

5398bb5bd07dc

Après les Big Taco, Oakley continue sa quête culinaire avec la Breadbox (boîte à pain). Tout droit sortie de la gamme lifestyle de chez Oakley, la Breadbox est un modèle passe partout idéal pour partir en vacances. Sa forme original un peu néo rétro sur les bords s’accordera avec tous les styles et s’accommodera de toutes vos activités favorites.

Comme toujours avec Oakley, les Breadbox sont disponibles dans un grand nombre d’associations montures / verres.

A découvrir sans plus attendre sur www.lunettes-de-soleil.fr

Capture d’écran 2014-07-17 à 17.18.12Cet été, les verres colorés sont on ne peut plus tendance et s’il y a bien une marque qui l’a compris, c’est Carrera.
Cet été, Carrera propose de très nombreux modèles équipés de verres miroités de toutes les couleurs. Parmi celles-ci, on retrouve bien entendu les Carrera 6000, modèle ultra tendance ou encore les 5001 et bien entendu les Champion.

Ces verres colorés sont pour la plupart associés à des montures elles aussi colorées pour créer un ensemble fun et tendance.

Découvrez la gamme Carrera équipées de verres de couleur sur www.lunettes-de-soleil.fr

 

 

Passer ses vacances en montagne est le rêve de nombreuses personnes. Pouvoir découvrir les sommets et se balader dans l’un des derniers espaces de liberté procure en effet beaucoup de plaisir. Mais attention, la montagne n’est pas un lieu sans dangers. Le corps entier est mis à rude épreuve, y compris les yeux qui doivent être particulièrement bien protégés.

Même s’il paraît parfaitement transparent, l’air parvient à filtrer une partie des rayons émis par le soleil. Les micro-particules qui le composent forment une barrière et diminuent sensiblement la quantité d’UVA et d’UVB qui atteignent la surface de l’œil. Lorsque l’on prend de l’altitude, la quantité d’air et sa teneur en oxygène diminuent et filtrent moins les rayons UV. Ces derniers sont donc plus puissants lorsqu’ils atteignent la surface de la terre.
Pour protéger ses yeux contre la luminosité plus forte et les rayons UV, il est nécessaire de se procurer des lunettes de soleil de qualité filtrant 100% des UV et protégeant efficacement les côtés des yeux. Si vous dépassez les 1000 m d’altitude, où si vous êtes particulièrement sensibles des yeux, vous devrez vous rabattre sur des verres de catégorie 4, plus foncés et filtrant plus de lumière.

Tensing_OrangeGris_J4361278_1841_2Ces dernières années, les fabricants de lunettes de soleil ont fait de nombreux efforts pour offrir des lunettes de haute montagne de qualité à des prix intéressants. On peut par exemple citer Julbo qui propose de très nombreux modèles. Parmis les plus intéressants figurent les Montebianco, qui grâce à leur système de caches amovible sur les côtés seront à l’aise en montagne et en ville. Ce modèle existe également pour les femmes sous le nom Monterosa. Mais on peut également citer les Tensing, qui grâce à leur prix de 45€ offrent la possibilité à tout le monde de s’offrir de vraies lunettes de soleil de haute montagne. Enfin, si vous êtes en quête d’excellence, tournez vous vers les Julbo Explorer, le modèle développé conjointement avec l’ENSA (Ecole Nationale des Sports Alpins).

ICE8000-CBICE80008Mais Julbo n’est pas la seule marque à proposer des lunettes de soleil pour la haute montagne. Cébé avec les modèles ICE 8000 et Base Camp constitue une alternative intéressante à Julbo. Bollé propose aussi une gamme de lunettes équipées du verre 100 Gun, un verre spécialement conçu pour les sports de montagne. On retrouve ce verre sur les modèles King, Spiral et surtout Aravis, un modèle dédié à la montagne comme son nom le suggère.

vuarnet-113-skilynxEnfin, comment passer à côté de Vuarnet et de ses désormais mythiques verres Skilynx et PX 5000 si agréables en montagne ? Adaptés sur des modèles comme le VL0113 ou VL0121, ils sont tout à fait adaptés à la haute montagne.

Découvrez notre sélection de lunettes de soleil pour la haute montagne sur www.lunettes-de-soleil.fr

Stony_Noir_J4593114_2731_2Avec la Stony, arrivée au catalogue en 2014, Julbo cherche à séduire les amateurs de lunettes sportives mais pas trop voyantes. Avec sa forme enveloppante et ses nombreux inserts en caoutchouc (sur les branches et les plaquettes nasales), la Julbo Stony vous accompagnera pendant toutes vos sorties sportives, des plus tranquilles au plus poussées.
Les lunettes de soleil Julbo Stony sont disponibles dans 8 coloris souvent basés sur des associations de couleurs entre les branches et la monture. Quant aux verres, Julbo propose la quasi totalité de ses verres : Zebra, Cameleon mais aussi Spectron 3 et 4 et enfin des verres polarisés.

Un modèle parfait pour tous les sportifs en quête de lunettes polyvalentes pour les activités estivales.

Ca y est, le Tour de France est enfin parti, et comme chaque année, nous n’avons pu nous empêcher de jeter un coup d’œil aux lunettes de soleil qui équipent les coureurs. Rien de bien nouveau, puisque ce sont toujours les mêmes marques qui ont le monopole des lunettes de soleil de cyclisme.
Capture d’écran 2014-07-09 à 19.23.14Peter Sagan, l’excentrique slovaque reste fidèle à Rudy Project et plus particulièrement au modèle Genetyk qu’il semble particulièrement apprécier.

Alberto Contador, l’actuel favoris à la victoire finale à quant à lui jeté son dévolu sur les Zero RH+ RH800.
Marcel Kittel, le sprinter allemand porte quant à lui des Uvex Sporstyle 108, un modèle efficace et économique.

John Gadret, le Français de l’équipe Movistar porte de son côté des Adidas Evil Eye, l’un des modèles les plus polyvalents du marché.

Enfin, on ne peut évoquer les lunettes de soleil du Tour de France sans évoquer Oakley, présent sur les visages de tous les plus grands. Vincenzo Nibali, Christopher Froome et Romain Bardet, pour ne citer qu’eux, portent des Oakley. Niveau modèle, certains préfèrent les Radarlock comme Vincenzo Nibali, tandis que d’autres choisiront les Racing Jacket de Christopher Froome ou les Flak Jacket de Romain Bardet.

 

Retrouvez toute une sélection de lunettes de soleil pour le cyclisme sur www.lunettes-de-soleil.fr

2876

Lorsque l’on parle de lunettes de soleil iconiques, tout un tas de modèles viennent à l’esprit. Mais saviez-vous que certains d’entre eux sont encore disponibles, parfois plus de 50 ans après leur création ?

Nous avons enquêté et vous proposons notre sélection de modèles « vétérans ».

ray ban aviatorOn ne peut parler de lunettes de soleil mythiques sans évoquer les Ray Ban Aviator, nées dans les années 60 pour protéger les yeux des pilotes de l’ US Navy. Elles doivent leur retour en grâce à leur placement dans Top GunTom Cruise ne quitte jamais ses Aviator.

Aujourd’hui, ce modèle est encore porté par de nombreuses stars amatrices de leur look vintage inimitable.

ray ban wayfarerSecond modèle mythique, toujours chez Ray Ban : les Wayfarer. Créées dans les années 50, ces lunettes sont de véritables stars de films : Blues Brothers, Blues Brothers 2000, Risky Business et Diamants sur Canapé. Ce sont d’ailleurs les nombreux placements produits opérés par Ray Ban qui ont offert à ces lunettes une carrière aussi longue. Elles sont aujourd’hui un peu moins en vogue mais quelques stars comme Emma Watson continuent à en porter.

julbo vermontPlace ensuite aux lunettes sportives avec la Julbo Vermont, reine des ascensions extrêmes. Ces lunettes de soleil créées elles aussi dans les années 50 sont les premières lunettes de glacier à voir le jour. Pour célébrer son 125ème anniversaire, Julbo a décidé de les réediter.

vuarnet 002Enfin, les Vuarnet 002, véritable icône de la marque créée par le skieur Jean Vuarnet. Leur forme inimitable, à la fois tendance (pour l’époque) et couvrante (suffisamment à l’époque pour permettre de skier avec) ces lunettes sont devenues une véritable icône pour tous les skieurs des années 70. Après plusieurs années passées au placard, la mythique Vuarnet 002 revient au catalogue en 2014, toujours avec les fameux verres Skilynx.