Tags Articles avec les TAGS "smith"

smith

5076

Elles peuvent paraître secondaires, pourtant les lunettes de soleil pour le VTT sont particulièrement importantes. Non seulement elles protègent les yeux des projections de pierre, de boue ou de poussière mais elles sont également en charge de la transmission de la lumière afin de discerner au mieux les pièges de la piste. L’offre grandissante dans ce secteur a de quoi rendre difficile le choix. Nous avons par conséquent sélectionné 5 modèles qui sont selon nous les plus adaptés à la pratique.

Une paire de lunettes de soleil pour la pratique du VTT doit avant tout offrir un maximum de maintien sur le visage. Les soubresauts causés par la piste sont en effet souvent à l’origine d’une descente des lunettes le long de l’arrête nasale. Un aspect que beaucoup de VTT-tistes connaissent et n’apprécient guère puisqu’il oblige à remettre les lunettes avec une main et donc à lâcher le guidon. Les modèles adaptés à la pratique du VTT sont le plus souvent équipés d’inserts en caoutchouc sur les branches et les plaquettes nasales pour garantir une excellente adhérence sur le visage.
En plus du maintien, les lunettes pour le VTT doivent offrir une bonne protection contre les éléments. La vitesse, les projections d’eau ou de poussière peuvent atteindre les yeux et gêner le pilote. Les lunettes doivent donc envelopper le regard le plus possible pour éviter toute incursion dans la zone des yeux.

Autre aspect désagréable lors d’une sortie : la buée. Souvent, celle-ci apparaît à l’arrêt ou lors d’un effort plus soutenu (côte à gravir par exemple). Son apparition à l’arrêt est souvent inévitable, puisqu’elle résulte d’une disparition du courant d’air parcourant les lunettes de bas en haut pour chasser l’air humide. En revanche, un modèle conçu pour le VTT devra garantir l’absence de buée pendant l’effort, dès que le vélo est en mouvement.

Enfin, les verres constituent le dernier critère de choix. Ils doivent offrir une bonne visibilité en toutes circonstances et protéger les yeux contre le soleil. Beaucoup de modèles ont aujourd’hui recours aux verres photochromiques ou aux verres interchangeables s’adaptant tous deux aux conditions de luminosité.

Les 5 modèles les plus adaptés au VTT

 

1 – Oakley Jawbreaker

oakley jawbreaker

Nouveauté 2015 de la gamme Oakley Sport, les Oakley Jawbreaker ont été spécialement conçues pour le cyclisme et le VTT. Elles ont été développée en partenariat avec de nombreux athlètes dont Mark Cavendish afin de s’assurer d’un niveau de performances élevé et surtout que ce nouveau modèle réponde parfaitement aux exigences des professionnels. Leur look futuriste est le fruit du mélange entre un écran panoramique offrant une vision dépourvue d’obstacles (monture invisible) et un système de changement rapide de l’écran. En plus de cela, elles offrent des branches très fines dont la longueur est réglable pour offrir une compatibilité parfaite avec les casques.
Équipées du nouveau verre Prizm Trail, elles sont redoutables

On aime:
  • Le large champ de vision
  • Le confort
  • Les branches réglables
  • La protection contre les éléments
  • Le verre Prizm Trail
  • La bonne ventilation

 

On regrette :
  • Le look trop typé sport

2 – Julbo Stunt

Julbo Stunt

Il n’est pas facile de détrôner les Julbo Stunt, l’un des modèles préféré de nombreux VTT-tistes. Leur forme passe partout permet de les porter en toutes circonstances, mais leur véritable passion, ce sont les chemins. Leur maintien à tout épreuve, les branches fines et confortables, la parfaite protection latérale des yeux, tout semble conçu pour le VTT. Le verre photochromique Zebra est toujours aussi performant, offrant une excellente luminosité dans les zones d’ombre et une bonne protection en plein soleil. Une paire de lunettes à tout faire, montagne, VTT, ski, escalade, etc.

 

On aime :
  • La polyvalence
  • Le confort
  • Le maintien
  • Le look passe partout
  • L’excellente ventilation
  • Le verre photochromique zebra

 

On regrette :
  • Des coloris un peu fade
  • L’absence d’un système de verres interchangeables

 

3 – Cébé S’track

cébé s'track

Malgré un modèle conçu pour le VTT, la S’Print, ce sont les Cébé S’Track de Trail running qui sont les plus agréables à porter pour le VTT. Leur forme permet une ventilation exceptionnelle, même à faible allure. Le système de double branches Symbioz offre un maintien extraordinaire, d’autant plus qu’il est complété par des plaquettes nasales en caoutchouc très adhérentes. Le système de changement de verre vient compléter un tableau quasi sans faute
Côté verres, certains modèles proposent des verres photochromiques Vario Perfo allant de la catégorie 1 à 3. Ces derniers seront parfait pour une utilisation en VTT en forêt ou en zone dégagée pourvu que le soleil ne soit pas trop franc. Ils seront en revanche un peu trop clair si vous appréciez le VTT en bord de mer. Ils sont généralement associés à une seconde paire de verres clair parfait pour le mauvais temps.

 

On aime :
  • Le confort
  • Le maintien
  • L’excellente ventilation
  • Le système de changement rapide de verres
  • Le poids très contenu

 

On regrette :
  • Les verres photochromiques trop clairs
  • Les double branches Symbioz qui peuvent créer une gêne au niveau des sangles du casque

 

4 – Smith Pivlock Arena

Smith Pivlock Arena

Après les casques avec les Forefront et Overtake, Smith s’attaque aux lunettes de soleil pour le VTT et le cyclisme avec les Pivlock Arena. Au programme, un large écran pour une vision sans obstacles, des branches fines et des inserts en caoutchouc pour un excellent maintien sur le visage.
Mais Smith a également souhaité attraper le train déjà en marche des systèmes de changement rapide de verres. Smith a choisi un système mécanique, proche de celui utilisé par Oakley pour maintenir son écran place tout en laissant l’écran libre de toute monture.

 

On aime :
  • La finition
  • Le confort
  • Le large écran sans monture
  • La ventilation

 

On regrette :
  • L’absence de verres photochromiques
  • Le look trop futuriste

 

5 – Julbo Venturi

Julbo Venturi

Malgré la présence d’autres modèles pour la pratique du VTT, comme les Stunt, les Julbo Venturi ont retenu notre attention. Leur monture minimaliste y est pour beaucoup puisqu’elle permet à ces lunettes d’être particulièrement légères tout en gardant un bon niveau de maintien. Rien de bien étonnant lorsque l’on sait que ces lunettes sont avant tout conçues pour le trail running.
Comme toujours, les verres Julbo brillent par leur confort et leur efficacité, conférant à ces lunettes une plage d’utilisation très large.

 

On aime :
  • Le confort
  • Le poids
  • La ventilation
  • Le maintien sur le visage
  • Les verres de très bonne qualité

 

On regrette :
  • Le look extrême
  • Les verres non interchangeables
  • Les coloris limités

Nous avons fait tester ces lunettes de soleil Julbo Venturi à un pro du test, voici son avis: Test Julbo Venturi

 

En peu de temps, toutes les marques ont proposé des lunettes à verres interchangeables. Mais qu’offrent-elles réellement ? Quels sont leurs avantages et inconvénients ? A qui s’adressent-elles ? Nous nous sommes penchés sur ces lunettes qui rencontrent un franc succès ?

oakley jawboneL’histoire des lunettes à verres interchangeables commence avec les Oakley Jawbone. Il y a certes eu d’autres modèles avant, mais ces Oakley ont apporté une nouvelle vision du changement de verre. Avec elles, plus besoin de procéder au changement chez soi au dessus d’une table. Le changement est devenu si facile et rapide que l’on peut le faire en cours de sortie pour s’adapter à la luminosité ambiante. Et pour parvenir à cette souplesse d’utilisation, Oakley avait complètement repensé la monture, incluant des charnières et des loquets permettant de garantir un excellent maintien du verre et surtout une usure très limitée des pièces.

Les systèmes à loquet

oakley jawbreakerLes loquets servant à maintenir les verres ou une partie de la monture ont d’abord été utilisés par Oakley, sur le modèle Jawbone puis Radarlock, Racing Jacket, Fast Jacket et plus récemment les Jawbreaker. Oakley a choisi de miser sur ce système afin de garantir un maintien des verres optimal et surtout une meilleure résistance à l’usure. Contrairement aux systèmes basiques, avec lesquels les verres sont clipsés à force, les systèmes à loquets s’usent beaucoup moins vite.

Hormis Oakley, peu de marques se sont lancés dans la conception de lunettes à verres interchangeables équipées de loquets. On saluera la tentative de Smith avec la Pivlock Overdrive qui est l’un des seuls modèles à offrir un maniement et un fonctionnement agréable et efficace.

jawbreaker

Les systèmes à clips

 

cébé strackCompte tenu de leur facilité de fabrication et donc du faible coût associé, les systèmes à clips sont les plus répandus. Le plus souvent, ils reposent sur une insertion « en force » du verre dans la monture. Pour garantir un bon maintien du verre dans sa position, les fabricants recourent à des découpes dans le verre en forme de crochet qui, une fois insérées dans la monture, ne bougeront plus. Cette méthode est par exemple largement utilisée par Cébé sur ses modèles Wild ou S’track. En dépit des apparences, le changement de verre est très facile, une fois le coup de main acquis. En revanche, on peut reprocher à ce système son usure assez rapide comparée aux systèmes à loquets. L’insertion à force dans le plastique de la monture finit par créer une usure qui nuira à terme à la bonne tenue des verres.

D’autres systèmes à clips permettent de maintenir les branches dans une position verrouillant les verres. Il faut alors actionner les branches pour libérer le verre comme c’est par exemple le cas avec les nouvelles Smith Pivlock Arena.

Les lunettes de soleil à verres interchangeables s’adressent avant tout aux sportifs. L’objectif n’est pas de métamorphoser visuellement les lunettes mais d’adapter les verres aux conditions de luminosité pour une vision optimale. Et en cela, le pari est réussi. Car ces lunettes offrent réellement un confort d’utilisation très appréciable lorsque l’on part pour un trail sur une journée, ou une sortie VTT où la météo oscille entre beau et mauvais temps. Ces lunettes offrent une alternative très intéressante aux verres photochromiques, certes très efficace mais incapables de couvrir la même plage de luminosité que les lunettes à verres interchangeables. Nous avons pu utiliser les deux ces dernières années, que ce soit en VTT ou en running. Il faut admettre que les verres photochromiques vont s’adapter automatiquement à la luminosité, offrant ainsi une vision normalement parfaite. Mais leur faiblesse réside dans leur amplitude. Même les meilleures références capables de couvrir de la catégorie 2 à 4 sont soit trop clairs soit trop foncés, selon les yeux de chacun.
Une faiblesse que les lunettes à verres interchangeables ne connaissent pas.

 

2121

Trouver des lunettes de soleil pour se promener, aller au travail et aller courir entre midi et deux n’est pas évident. Heureusement, il existe de nombreux modèles vous offrant une telle polyvalence.

Une fois n’est pas coutume, c’est bien la forme qui va déterminer le choix des lunettes. Trop « mode », les lunettes ne tiendront pas bien sur le visage et n’offriront pas la protection nécessaire sur les cotés. Trop sportive et elles auront immédiatement un look « sport » qu’il ne sera pas facile de porter tous les jours. Pour trouver une bonne paire de lunettes de soleil polyvalentes il faudra donc chercher le compromis idéal entre une forme urbaine et sportive. Oakley, Maui Jim, Cébé, Bollé, Roxy ou Quiksilver, de très nombreuses marques proposent aujourd’hui des modèles destinés aux personnes actives.

 

Oakley Chainlink

Oakley ChainlinkConnue par tous les porteurs de lunettes de vue comme le modèle le plus adapté à un mode de vie actif, le modèle la Oakley Chainlink est désormais disponible en solaire. Sa force : un look passe partout mais un maintien et une protection dignes des modèles sportifs de chez Oakley.

 

Oakley Fuel Cell

Oakley Fuel CellBest seller depuis des années, le modèle Oakley Fuel Cell est l’incarnation des lunettes de soleil polyvalentes. Malgré un look plutôt sobre, en comparaison à des lunettes de sport, la Fuel Cell offre une extraordinaire protection et un excellent maintien sur le visage. On regrettera juste l’absence d’inserts en caoutchouc pour améliorer la tenue.

 

Cébé Changpa

Cébé ChangpaDepuis sont rachat, Cébé se diversifie en proposant des modèles plus adaptés à un mode de vie urbain. La Cébé Changpa est idéale pour tous les actifs qui souhaitent une bonne paire de lunettes à tout faire sans se ruiner. Car le renouveau de Cébé c’est aussi une politique tarifaire très intéressante, sans sacrifier la qualité.

 

Maui Jim Hookipa

Maui Jim HookipaMaui Jim est la référence des lunettes de soleil polarisées. Leurs verres offrent des couleurs et des contrastes sans précédent, surtout dans les zones hostiles comme les bord de mer ou la moyenne montagne. Le modèle Hookipa se veut minimaliste avec ses branches en nylon très fines et légères montées directement sur les verres. Il en ressort un modèle très léger et agréable à porter en toutes circonstances.

 

Smith Outlier

Smith OutlierAprès plusieurs années consacrées entièrement aux casques et masques de ski, Smith revient en force avec plusieurs modèles polyvalents dont les Outlier. Derrière leur look sobre, les Smith Outlier sont de véritables sportives offrant un excellent maintien sur le visage. Si l’on pouvait parler de GTI pour des lunettes, celles-ci seraient immédiatement concernées.

 

Tous ces modèles sont conçus pour offrir une excellente protection et un bon maintien sans pour autant donner un look trop sportif aux lunettes. Nous les avons sélectionné car ils sont selon nous les plus interessants dans cette catégorie. Qualité fabrication, finition, rapport qualité prix et qualité des verres sont des critères à prendre en considération lorsque l’on cherche des lunettes de soleil. Et selon nous, les 5 modèles présentés brillent dans au moins l’un de ces critères.

Comment choisir ses lunettes de soleil? Le nombre colossal de marques et parfois de références au sein de ces mêmes marques peut être désorientant pour quiconque recherche la perle rare. Bien souvent, la marque et le look des lunettes sont les seuls éléments pris en compte pour choisir. Par conséquent,  de très bons modèles passent inaperçus en dépit de leur qualité. Afin de rétablir une certaine justice, nous avons sélectionné 10 modèles souvent oubliés mais qui surpassent parfois la concurrence.

Lunette de soleil Smith Serpico

Lunettes de soleil Smith SerpicoAvec le modèle Serpico, Smith vient marcher sur les plates bandes de Ray Ban et de ses Aviators. La forme générale reprend en effet les standards du best seller de chez Ray Ban. Dans le détail, on se rend compte que la Serpico est un modèle unique, doté d’un galbe prononcé qui les rend agréables à porter et procure une bonne protection. Les branches sont légèrement plus épaisses que chez Ray Ban pour augmenter la solidité de l’ensemble.  Les lunettes de soleil Smith Serpico seront idéales pour tous ceux qui souhaitent le look des Aviator avec une meilleure protection.

Lunette de soleil Serenegti Lamone

Lunette de soleil Serengeti LamoneLa marque Serengeti nous a habitué à des lunettes de soleil prodigieuses, et c’est bien le cas de ces Lamone. Contrairement aux autres lunettes de soleil, la flexibilité des branches n’est pas assurée par les charnières mais par des « serpentins » en métal souple. Outre l’aspect visuel très réussi, ce système baptisé S-Flex limite la pression sur les tempes et améliore donc le confort. Par ailleurs, ces lunettes sont équipées de verres minéraux photochromiques considérés comme étant les plus performants au monde.

Lunette de soleil Maui Jim Thousand Peaks

Lunette de soleil Maui Jim Thousand PeaksMaui Jim appartient à la catégorie des lunettes haut de gamme. Verres polarisés haut de gamme, matériaux choisis à la main, vérification de chaque lunette avant expédition, en bref, de très beaux produits. Beaucoup s’accordent à dire que lorsque l’on goûte une fois à ces verres on ne peut plus s’en défaire. Le modèle Thousand Peaks se démarque par ses branches flexibles en titane et par son poids extrêmement contenu (moins de 20g). Le confort qui en résulte est exceptionnelle, au même titre que la protection. Sans conteste, les lunettes de soleil les plus élaborées de notre sélection.

Lunette de soleil Vuarnet 374

Lunette de soleil Vuarnet 2374 DBRAvec leur forme typé Ray Ban Cats, ces lunettes de soleil Vuarnet 2374 DBR nous plongent dans le design des années 70. Néanmoins, il faut savoir que ce sont elles les précurseurs de ce style de lunettes. Pour créer sa Cats, Ray Ban est allé puiser dans le catalogue Vuarnet. Le coloris marron qui les recouvre leur confère un charme indéniable. Les verres Vuarnet sont également parmi les meilleurs du marché, notamment grâce à un niveau de protection élevé et quelques innovations bien senties (le verre bi dégradé skilynx par exemple).

Lunette de soleil Julbo Contest avec Verres Zebra

Lunettes de soleil Julbo Contest avec verres ZebraLes lunettes de soleil Julbo Contest sont spécialement développées pour la pratique des sports remuant. Le nez et les embouts de branches en gomme assureront d’ailleurs un maintien remarquable de la monture sur le visage du porteur. Equipées en option de verres Zebra, ces lunettes deviennent les reines de la polyvalence. Le verre Zebra peut en  effet s’adapter à toutes les conditions de luminosité grâce  la technologie photochromique. Un must pour tous les sportifs exigeants.

Lunette de soleil Electric Vol

Lunette de soleil Electric VolPour les femmes recherchant des lunettes à la fois chics et classes, Electric à conçu la Vol. Derrière son aspect « Oversize », ce modèle propose une forme rectangulaire originale qui procure une très bonne protection. Un modèle destiné aux femmes qui aiment rester à la terrasse des cafés branchés de Biarritz.

Lunette de soleil Von Zipper Elmore

Lunette de soleil Von Zipper ElmoreVous aimez le look des Ray Ban Wayfarer mais vous refusez de ressembler à tout le monde en portant des Ray Ban ?  La lunette de soleil Von Zipper Elmore est faite pour vous.  Bien que beaucoup d’éléments rappellent la Wayfarer, les Von Zipper Elmore ont une personnalité bien à elles. A la fois plus un et sportive que les Ray Ban, les Von Zipper inspirent la sportivité tranquille ainsi que les après midi entre amis au bord d’une piscine. En bref, cette lunette de soleil représente à elle seule l’art de vivre de Von Zipper.

Lunette de soleil Parasite Vermine

Lunette de soleil Parasite VermineLes lunettes de soleil Parasite Vermine sont réservées à ceux qui recherchent un modèle extrême. La forme est sans commune mesure, on les croirait toutes droit sorties d’un film de sciences fiction. Ces lunettes utilisent le système Stereo, développé par Parasite. Au lieu de simplement se poser sur le dessus des oreilles, les branches se divisent en deux pour reposer sur les tempes et sur le crâne. A la manière d’u insecte s’accrochant à sa proie, ses lunettes ne quitteront pas votre visage.

Lunette de soleil Salice 006

Lunette de soleil Salice 006La lunette de soleil Salice 006 est destinée aux sportifs ayant un petit budget mais de grandes ambitions. Avec leur large verre unique bien enveloppant, les yeux du porteur restent à l’abri des intempéries et des attaques climatiques en tout genre. Le poids contenu de l’ensemble les rend agréables à porter, même pendant les longues journées de pratique intensive. Ce n’est pas pour rien si de nombreux professionnels les ont adoptés.

Lunette de soleil REVO Waypoint

Lunette de soleil Revo WaypointRevo est une marque qui reste malheureusement méconnue du grand public. Pourtant, leurs produits font montre d’une qualité de fabrication exemplaire tout comme leurs verres, extrêmement clairs et lumineux. La Waypoint est un modèle typé sport, très enveloppant et procurant une excellente protection. Très confortable, cette monture restera bien en place quelles que soient les conditions. La Revo Waypoint est certainement l’un des lunettes les plus conseillées pour la pratique des sports nautiques.

1364

 Lunette de soleil Smith SerpicoDepuis sa création, dans les années 50, la forme aviator n’a cessée d’être revisitée par les plus grandes marques. Ici, nous nous penchons sur la lunette de soleil Smith Serpico, considérée par certains comme l’une des meilleures lunettes de soleil de forme aviator.

 [quote]Avec son modèle Serpico, Smith est parvenu à créer une paire de lunettes de soleil de forme aviator à la fois belle et sportive[/quote]Dès le premier regard, la forme aviator saute aux yeux. Les verres arrondis surdimensionnés, la barre transversale reliant les deux verres au niveau du pont et les branches fines, on croirait voir des Ray-Ban quelque peu modernisées. Cela dit, les ressemblances entre les deux Aviator s’arrêtent là. On remarque rapidement que ces lunettes sont plus agressives et plus galbées que les Ray-Ban. Une fois portées, toutes les ressemblances avec les Ray-Ban s’effacent. Les lunettes de soleil Smith Serpico sont plus légères, mieux équilibrées, tiennent mieux sur le nez et surtout enveloppent beaucoup mieux le visage. Connaissant l’amour des gars de chez Smith pour les sports extrêmes, il n’est pas étonnant que ces lunettes de soleil soient plus aptes à la pratique du sport.

En bref, ces lunettes sont un excellent compromis pour qui veut le look des aviators avec la sportivité de Smith. Avec son rapport qualité prix très intéressant et surtout sa garantie à vie, la lunette de soleil Smith Serpico va continuer à faire parler d’elle.

Le débat entre lunettes de soleil et masque de ski fait encore de nombreux émules depuis plusieurs années. Mais au final, quelle protection adopter pour arpenter les pistes ?

Une protection solaire quasi identique.


La priorité absolue sur les pistes de ski est la protection des yeux contre les rayons U.V. et la luminosité. Pour garantir une protection de qualité, les fabricants proposent des verres en constante évolution qui mélangent protection contre les rayons et  contre les éblouissements (qui peuvent causer une ophtalmie des neiges.).
Qu’il s’agisse d’un verre de lunettes de soleil ou d’un écran de masque de ski, la protection sera la même à indice égal. Il faudra simplement veiller à choisir un verre appartenant à la catégorie adaptée aux conditions climatiques.

Le second point concerne l’aspect couvrant que doit avoir la protection choisie, afin d’éviter le passage de rayons solaires entre le visage et les verres. En effet, ces rayons ne sont pas filtrés par le verre et constituent une menace majeure pour les yeux. Il faudra donc veiller à choisir une paire de lunettes couvrant le plus possible les yeux. On retrouve de nombreux modèles chez Arnette, Dragon et Oakley.
Ce problème ne se pose pas avec un masque de ski puisque celui-ci épouse les formes du visage. De plus la présence d’une mousse sur le pourtour du masque permet d’éviter toute infiltration de rayons garantissant une meilleure protection pour le porteur.

La protection solaire est donc sur le papier identique, mais dans la pratique le masque s’avère plus efficace car très peu de lunettes de soleil parviennent à couvrir autant le visage que le masque.

La protection contre les intempéries


Lorsque l’on skie, le visage est exposé à de nombreuses intempéries comme le vent ou la neige. Vu les températures souvent négatives, le contact du vent froid sur les yeux peut engendrer des irritations, brûlures et larmoiements. Les lunettes de soleil ne faisant pas corps avec le visage du porteur, elles laissent systématiquement passer un courant d’air contrairement aux masques de ski qui conservent les yeux à une température normale.
Les infiltrations de neige entre les yeux et les lunettes est également un élément qui peut s’avérer très desagréable. Ces infiltrations peuvent provenir soit d’une chute de neige, soit des projections des autres skieurs ou encore d’une chute dans de la neige fraîche. Encore une fois, les lunettes laissant un espace vide entre le visage et les verres, elles sont propices à ces infiltrations tandis que le masque protégera efficacement, gardant les yeux au sec.

Par ailleurs, certains écrans de masques de ski permettent d’améliorer la visibilité par mauvais temps. Ainsi, un écran de couleur orange ou brun améliorera le contraste (les reliefs seront mieux visibles) tandis qu’un écran jaune augmentera la luminosité (en général recommandé pour le brouillard ou le jour blanc).

Le point va ici au masque de ski, pour sa protection plus élaborée.

Le maintien sur le visage


Lors d’une chute, les lunettes de soleil ont une fâcheuse tendance à tomber. Lorsque l’on se trouve sur piste, cela ne pose pas de problème, mais lors d’une chute en poudreuse, il n’est pas rare de devoir dire adieu à sa paire de lunettes de soleil. Le masque de ski, grâce à sa sangle élastique reste fixé sur le visage quelques soient les conditions, même lors d’une chute.
Incontestablement, le point va au masque de ski.

L’adaptation avec le casque


Les casques de ski sont de plus en plus fréquents sur les pistes. En effet, la protection prodiguée par celui-ci est un gage de sécurité non négligeable qui peut dans le meilleur des cas vous sauver la vie (ou simplement vos vacances). Les masques de ski ont eu la réputation de ne pas être compatibles avec le port du casque. En effet la largeur de certains modèles ne permettait pas un ajustement optimal et laissait par conséquent des jours le long des joues et sous les yeux. Les lunettes de soleil ne sont pas concernées par ce phénomène en cela que leur largeur est systématiquement inférieure au casque de ski. Cependant, les masques de ski modernes possèdent des systèmes de ventilation élaborés qui font corps avec le casque et permettent ainsi une ventilation totale partant de l’avant u masque et se terminant à l’arrière du casque. Dans ce domaine, Giro et Smith ne cessent de repousser les limites créant de véritables tunnels de ventilation entre le masque et le casque. Cette adaptation parfaite permet également d’éviter que la peau au dessus des yeux soit nue face au froid. Le masque et le casque forment une véritable barrière contre le froid pour tout le haut du visage.
Par ailleurs, ces systèmes de ventilation entrainent une circulation de l’air améliorée, limitant le risque de formation de buée et permettant la régulation de la température dans le casque.
Le point va encore une fois au masque de ski.

Le masque de ski ressort en grand gagnant de ce duel, faisant de lui l’arme idéal pour pratiquer le ski et se protéger les yeux. Il faut dire que si tous les professionnels (mis à part certains moniteurs de ski) l’ont adopté c’est qu’il y a bien une raison. Les lunettes de soleil, quelque soit leur catégorie ne sont pas adaptée à une pratique fréquente du ski. Le risque de chute, le manque de protection face aux éléments extérieurs (le froid notamment) et le manque de ventilation les relègue au second rang. Elles seront toutefois adaptées à une pratique occasionnelle (1 à 2 sorties par an). Cependant, les lunettes ne sont pas à oublier en hiver. Elles seront parfaitement adaptées à la pratique du ski de fond, de la raquette ou encore aux bains de soleil en bordure de piste.