Home Blog Page 3

Glorify : les lunettes incassables

0

En moins de 10 ans, la marque Autrichienne Glorify est devenue la spécialiste des lunettes incassables. La marque continue aujourd’hui son développement avec deux gammes : sport et lifestyle

Une idée née d’une dispute

En 2004, Christophe Egger cherche à commercialiser un support en silicone pour téléphone portable. Mais après avoir vu un ami se blesser à l’œil sur les pistes de ski et un couple se disputer pour une paire de lunettes cassée, il revend son brevet de support et cherche à développer des lunettes de soleil incassables.

Les premiers prototypes sont fabriqués en silicone, un matériau que Christoph Egger connaît bien. Mais après plusieurs tentatives infructueuses, il décide d’abandonner ce matériau, celui-ci demeurant trop mou.

En 2008, les premiers modèles Glorify incassables voient le jour. Après s’être rapproché du fabricant de chaussures de montagne Lowa, Glorify sera commercialisé en Autriche, Suisse Allemagne puis le reste de l’Europe.

Deux collections : sport et lifestyle

On retrouve quelques modèles très réussis dans la gamme lifestyle
On retrouve quelques modèles très réussis dans la gamme lifestyle

C’est avec sa gamme sportive que Glorify s’est fait connaître. Et au fil des années, celle-ci reste le fer de lance de la marque. On y retrouve des modèles enveloppants, légers et surtout offrant une excellente protection contre les éléments. VTT, escalade, randonnée ou running, vous pourrez pratiquer tous les sports avec la garantie que vos lunettes resteront en un seul morceau en cas de chute.

La gamme Lifestyle est quant à elle composée de modèles au look plus urbains. Elles sont fabriquées avec les mêmes matériaux que la gamme sport et sont donc elles aussi incassables.

Glorify sera disponible dans les jours à venir sur www.lunettes-de-soleil.fr.

Nettoyer ses lunettes : les 5 meilleures méthodes

0

Porter des lunettes sales est hélas une chose à laquelle tous les porteurs de lunettes, de vue comme solaires, sont confrontés. Il existe de très nombreuses solutions pour les nettoyer, mais seules certaines valent vraiment le coup. Nous les avons passé en revue

1 / Le chiffon microfibre

Il constitue la meilleure solution pour nettoyer ses lunettes régulièrement, c’est d’ailleurs pour cela que la plupart des fabricants en offrent un avec les lunettes. Il sera parfait pour nettoyer la poussière ou les traces de doigts se trouvant sur les verres. En revanche, il sera insuffisant pour les verres vraiment sales.
Pensez à bien le secouer avant de l’utiliser, ceci afin de décoller la poussière et les débris emprisonnés dans les fibres.

2 / Les lingettes imbibées

Tout le monde se souvient de la publicité « Qui a vu, verre. Vu ? » pour les lingettes nettoyantes imbibées. Ces lingettes contiennent un produit à base d’alcool qui dégraisse les verres sans laisser de traces. En fonction de l’état de saleté des verres, il peut être nécessaire de passer un coup de chiffon microfibre après pour supprimer les dernières traces.

3 / Les sprayscateyga-spray-nettoyant-azur-ps012azn01

Les sprays nettoyant contiennent la même substance que les
imbibées. Ils permettent de nettoyer ses lunettes en profondeur, même lorsqu’elles sont très sales. L’avantage est qu’il est possible de nettoyer en profondeur certaines zones en laissant le produit agir. Il permet ainsi de nettoyer les zones inaccessibles comme les plaquettes nasales ou les charnières.

Pour un nettoyage efficace des verres, pulvérisez le produit puis laisser le agir quelques secondes avant de l’essuyer avec un chiffon microfibre.

4 / L’eau claire

Lorsque les verres sont très sales, ou que vous revenez du bord de mer, un pré-lavage à l’eau clair est souvent la meilleure solution pour préserver ses verres avant de les nettoyer. Faites couler de l’eau, sans hésiter à mettre de la pression, pour décoller la saleté et rincer vos lunettes. Vous pourrez ensuite les essuyer avec un chiffon microfibres ou une lingette pour un résultat parfait.

5 / Le produit à vaisselle

Le produit à vaisselle est une solution radicale pour nettoyer ses lunettes lorsqu’elles sont très sales. Commencez par rincer les lunettes sous l’eau clair puis déposez une goutte de produit sur chaque côté des verres. Frottez ensuite avec le pouce et l’index toute la surface des verres puis de la monture. Rincez à l’eau claire et séchez avec un chiffon microfibre.

Ces 5 solutions constituent les méthodes les plus efficaces pour nettoyer ses lunettes chez soi. Si vos lunettes sont vraiment très sales, n’hésitez pas à vous rendre chez un opticien qui pourra vous les nettoyer dans un bain d’eau agitée par ultrasons. Vos lunettes ressortiront comme neuves.

Oakley Jawbreaker

0

La technologie Switchlock maintenant bien maîtrisée, Oakley cherche à l’intégrer à des modèles plus réussis visuellement et complémentaires de sa gamme Sport. Les nouvelles Oakley Jawbreaker représentent une fois de plus le tour de force capable dont Oakley est capable lorsqu’il s’agit de satisfaire les sportifs de haut niveau.

Une monture résolument pensée pour le vélo

Un simple regard sur les Jawbreaker suffit à comprendre qu’elles sont taillées pour le cyclisme ou le VTT. L’aspect général rappelle d’ailleurs les M-Frame et autres Radarlock, les lunettes les plus répandues sur le tour de France. Les connaisseurs de la marque verront un air de famille avec la Razorblade, le premier modèle à écran commercialisé par Oakley.

oakley jawbreaker 2
Afin d’atteindre des performances dignes de ses meilleurs modèles, Oakley a cherché à offrir un champ de vision encore plus large, et surtout sans déformation. Comme sur tous les autres modèles de la marque, l’alignement de la monture se fait selon trois points afin de garantir une bonne assiette et un bon maintien des lunettes sans nuire au confort, même lors du port prolongé.
Oakley a ajouté une touche d’originalité au niveau des branches avec un système permettant d’ajuster la longueur pour s’adapter à tous les casques de vélo et à toutes les morphologies.

Le Switchlock adapté aux écrans

Le plus gros du travail effectué sur les Oakley Jawbreaker a été concentré sur l’inédit système Switchlock permettant de changer l’écran en quelques secondes. Car l’objectif était de concevoir un modèle où l’écran serait tenu par le haut mais aussi par le bas, Oakley poursuivant la commercialisation de la Radarlock. La difficulté reposait sur la transposition du système utilisé pour les Racing Jacket sur un modèle à écran panoramique. La Jawbreaker inaugure un nouveau mécanisme de fermeture libérant la moitié inférieure des lunettes pour sortir l’écran. Il suffit de lever les plaquettes nasales pour libérer un crochet s’insérant sur le haut de la monture. Une fois celui-ci sorti de son logement, le bas de la monture peut être ouvert.

Les deux "trous" visibles au niveau des charnières sont en fait les pivots permettant d'ouvrir le bas de la monture afin de changer d'écran
Les deux « trous » visibles au niveau des charnières sont en fait les pivots permettant d’ouvrir le bas de la monture afin de changer d’écran

Les Jawbreaker intègrent la gamme Sport d’Oakley. L’on retrouve donc les accessoires présents sur tous les autres modèles sportifs à savoir les plaquettes nasales en caoutchouc et les inserts sur les branches pour offrir un maximum de maintien. Côté verre, Oakley offre un large éventail de possibilités, incluant bien entendu les tous nouveaux verres Prizm Road et Trail. A coup sûr, ces lunettes vont équiper plus d’un coureur sur le prochain Tour de France. Notre article consacré aux lunettes du Tour de France confirmera ou non cette tendance. D’ici là, profitez du printemps pour aller rouler et profiter de vos Oakley.

Le crochet en métal au milieu de l'écran maintient en place la partie inférieure de la monture
Le crochet en métal au milieu de l’écran maintient en place la partie inférieure de la monture

5 paires de lunettes hyper polyvalentes

0

Trouver des lunettes de soleil pour se promener, aller au travail et aller courir entre midi et deux n’est pas évident. Heureusement, il existe de nombreux modèles vous offrant une telle polyvalence.

Une fois n’est pas coutume, c’est bien la forme qui va déterminer le choix des lunettes. Trop « mode », les lunettes ne tiendront pas bien sur le visage et n’offriront pas la protection nécessaire sur les cotés. Trop sportive et elles auront immédiatement un look « sport » qu’il ne sera pas facile de porter tous les jours. Pour trouver une bonne paire de lunettes de soleil polyvalentes il faudra donc chercher le compromis idéal entre une forme urbaine et sportive. Oakley, Maui Jim, Cébé, Bollé, Roxy ou Quiksilver, de très nombreuses marques proposent aujourd’hui des modèles destinés aux personnes actives.

 

Oakley Chainlink

Oakley ChainlinkConnue par tous les porteurs de lunettes de vue comme le modèle le plus adapté à un mode de vie actif, le modèle la Oakley Chainlink est désormais disponible en solaire. Sa force : un look passe partout mais un maintien et une protection dignes des modèles sportifs de chez Oakley.

 

Oakley Fuel Cell

Oakley Fuel CellBest seller depuis des années, le modèle Oakley Fuel Cell est l’incarnation des lunettes de soleil polyvalentes. Malgré un look plutôt sobre, en comparaison à des lunettes de sport, la Fuel Cell offre une extraordinaire protection et un excellent maintien sur le visage. On regrettera juste l’absence d’inserts en caoutchouc pour améliorer la tenue.

 

Cébé Changpa

Cébé ChangpaDepuis sont rachat, Cébé se diversifie en proposant des modèles plus adaptés à un mode de vie urbain. La Cébé Changpa est idéale pour tous les actifs qui souhaitent une bonne paire de lunettes à tout faire sans se ruiner. Car le renouveau de Cébé c’est aussi une politique tarifaire très intéressante, sans sacrifier la qualité.

 

Maui Jim Hookipa

Maui Jim HookipaMaui Jim est la référence des lunettes de soleil polarisées. Leurs verres offrent des couleurs et des contrastes sans précédent, surtout dans les zones hostiles comme les bord de mer ou la moyenne montagne. Le modèle Hookipa se veut minimaliste avec ses branches en nylon très fines et légères montées directement sur les verres. Il en ressort un modèle très léger et agréable à porter en toutes circonstances.

 

Smith Outlier

Smith OutlierAprès plusieurs années consacrées entièrement aux casques et masques de ski, Smith revient en force avec plusieurs modèles polyvalents dont les Outlier. Derrière leur look sobre, les Smith Outlier sont de véritables sportives offrant un excellent maintien sur le visage. Si l’on pouvait parler de GTI pour des lunettes, celles-ci seraient immédiatement concernées.

 

Tous ces modèles sont conçus pour offrir une excellente protection et un bon maintien sans pour autant donner un look trop sportif aux lunettes. Nous les avons sélectionné car ils sont selon nous les plus interessants dans cette catégorie. Qualité fabrication, finition, rapport qualité prix et qualité des verres sont des critères à prendre en considération lorsque l’on cherche des lunettes de soleil. Et selon nous, les 5 modèles présentés brillent dans au moins l’un de ces critères.

Lunettes de soleil : le Made In France en question

0

Le Made in France a le vent en poupe dans tous les secteurs d’activité, y compris celui des lunettes de soleil. A tel point que les solaires Made In France sont en train de gagner du terrain.

Oyonnax, le centre névralgique de l’optique en France

Grilles fermées, salariés sur le carreau, le quotidien des usines d’Oyonnax était des plus moroses dès 2009, soit le début de la crise. Il faut dire que la ville du Haut Bugey, capitale de la plasturgie, a été touchée de plein fouet par les délocalisations de production et la crise économique. Pourtant, cette modeste ville de l’ain est le berceau des lunettes en plastique, avec entre autres Bollé qui y a fabriqué ses premières lunettes de soleil.

amilf-fabrication-francaise
MILF fait partie des jeunes marques à miser sur la production française

Depuis 2012, plusieurs marques ont décidé de relancer la production de lunettes à Oyonnax en se recentrant sur le haut de gamme. Même si les marques en question souhaitent rester discrètes sur le lieu de production, quasiment toutes les lunettes en plastique injecté ou en acétate sont produites dans les usines oyonnaxiennes.
Parmi les fidèles clients, on peut citer MILF, une jeune marque d’origine Annécienne qui souhaite redonner ses lettres de noblesse à un modèle de lunettes ayant plus de 40ans ou encore Beausoleil, spécialiste des lunettes très haut de gamme.

 

La France abandonnée par ses plus grandes marques

Il peut paraître étonnant de ne pas trouver parmi les clients des entreprises d’Oyonnax les grandes marques de lunettes françaises que sont Cébé ou Bollé. La réponse se trouve dans leur rachat par le groupe américain Bushnell Outdoor Products. Face au besoin de rentabilité à court terme de ces marques alors tombées en désuétude, il a été décidé de délocaliser la production en Chine et en Italie (ces deux pays produisent 90% des lunettes disponibles sur le marché, toutes marques confondues).

Julbo StuntJulbo est l’une des dernières marques majeures à conserver sa production en France. L’entreprise spécialisée dans les lunettes de soleil reste très attachée à son implantation dans le Jura. Les bureaux de Julbo abritent les studios de création, les designers, les ingénieurs ainsi que les services logistiques et administratifs. Et même si Julbo a fait le choix de délocaliser une partie de sa production dans les pays de l’Est pour garantir des prix de vente compétitifs, les lunettes de soleil les plus techniques (gammes mountain, trail running, VTT et Nautic) sont fabriquées en France, tout comme les verres.

Mais Julbo n’est pas la seule grande marque à rester fidèle à son pays d’origine. Preuve en est avec Vuarnet dont la production de montures et de verres demeure en France depuis la création de la marque par Jean Vuarnet en 1957.

 

En dépit d’un savoir faire indéniable et d’un équipement encore tout à fait utilisable, il y a peu de chances de voir revenir les grandes marques dans les usines françaises. Le coût de la main d’œuvre et le besoin d’exportation constituent des freins importants sur pour les groupes italiens et américains.
La production française a toutefois encore de beaux jours devant elle grâce aux marques de créateur et surtout aux marques artisanales. Bien que fabriquées en bois, les lunettes Shelter sont ainsi conçues et fabriquées en France. L’avenir des lunettes de soleil françaises passera peut-être par le bois.

Bien choisir ses lunettes d’alpinisme

0

En alpinisme, le matériel est au centre de la sécurité. Mais son choix ne doit pas se limiter pas aux chaussures, crampons ou piolets, les lunettes de soleil doivent également être sélectionnées avec soin.

Attention aux verres : choisir les lunettes glacier

En montagne, la forte luminosité associée à la neige ou la glace crée un environnement particulièrement inhospitalier pour les yeux.

Lunettes_de_soleil_Trek_120622_072534febeaf0f10Il devient alors indispensable de porter des lunettes équipées de verres de catégorie 4 pour éviter tout risque de brûlure ou de cécité des neiges. Les catégories optiques, allant de 0 à 4, expriment la quantité de lumière filtrée par le verre. Un verre de catégorie 0 ne filtre aucune lumière alors qu’un verre de catégorie 4 en filtre plus de 90%.
Certains verres sont équipés d’un traitement anti reflet sur leur face interne. Celui-ci permet d’éviter que les rayons parvenant à atteindre l’intérieur du verre puissent rebondir contre le verre et terminer dans l’œil.

Deux verres photochromiques proposés par Julbo peuvent atteindre la catégorie 4 : Cameleon et Zebra. Cependant, seul le premier peut-être envisagé pour une pratique de la haute montagne, et encore, dans des environnements plutôt cléments. En effet, avec sa teinte jaune, le Zebra sera trop clair et risque de créer de la fatigue visuelle. Le Caméleon est plus foncé et possède une teinte de base brune, mais sa capacité de filtration reste en retrait par rapport à un verre de catégorie 4 standard.

Une monture enveloppante pour ses lunettes d’alpinisme

La monture joue un rôle important en alpinisme car c’est elle qui est en charge du maintien des lunettes et surtout de la protection latérale contre le soleil. Dans un environnement aussi riche en zones de réflexion de la lumière que la haute montagne, il est primordial de protéger les yeux contre toutes les incursions possibles : par le haut, le bas ou les côtés. Dans cet optique, les lunettes glacier ont toujours été équipées de caches en cuir, installés dans l’angle formé par les branches et les verres. Ceux-ci forment une barrière qui permet d’éviter la moindre incursion de lumière dans les lunettes, mais aussi de prévenir tout contact visuel direct entre la neige et les yeux.

Capture d’écran 2015-03-20 à 15.12.21
Véritable référence, la Julbo Explorer a été adoptée par de nombreux alpinistes

De nos jours, les caches en cuir son bien souvent remplacés par des pièces en plastique plus résistantes dans le temps. Ainsi, la Julbo Explorer conçue en collaboration avec l’ENSA (Ecole Nationale de Ski et d’Alpinisme) est équipée de deux volumineux caches amovibles en plastique. Cependant, le cuir n’est pas complètement délaissé comme peuvent le prouver la Cébé Lhotse, descendante directe des lunettes de glacier portées par Walter Cecchinel. Les amateurs de matériel vintage pourront aussi regarder du coté de la Julbo Vermont, réédition du modèle iconique des années 50 avec ses caches en cuir et ses verres ronds.

Avec sa cache en cuir mais sa conception moderne, la Cébé Lhotse a de sérieux atouts
Avec sa cache en cuir mais sa conception moderne, la Cébé Lhotse a de sérieux atouts

Le maintien de la monture est également à prendre en compte lors du choix. Il faut veiller à ce que les lunettes tiennent bien sur le visage, même lorsque l’on est en mouvement. Il serait dommage qu’elles glissent sur votre nez à chaque coup de piolet… Pour cela, les opticiens ont pour habitude de « tordre » les branches en les chauffant afin qu’elles s’enroulent autour de l’oreille et offrent ainsi un meilleur maintien. Sur les modèles Explorer et Trek, Julbo a décidé d’utiliser des branches souples réglables, que chacun peut régler à sa convenance pour profiter d’un maintien maximum.

Nous sommes conscients que les lunettes de soleil ne changent pas un alpiniste moyen en véritable champion. Mais nous remarquons bien souvent des alpinistes investir lourdement dans le matériel de base que sont les crampons, piolets et chaussures au détriment des lunettes de soleil. Utiliser des lunettes de soleil bas de gamme en montagne est une hérésie, car en économisant une centaine d’euros, on risque de se retrouver rapidement avec des pathologies qui peuvent empêcher la pratique de la montagne pendant plusieurs semaines. Et les lunettes d’alpinisme sont les seules à pouvoir vous accompagner dans la quête des sommets.

Julbo : le plein de nouveautés pour 2015

0

Julbo, le leader français de l’optique de sport, continue le développement de sa gamme avec 6 nouveaux modèles et 1 restylage complet.

Des modèles spécifiques pour les sports

La gamme Speed perd son appellation anglaise au profit de VTT et trail running. Par la même occasion, Julbo inaugure deux nouveaux modèles : Venturi et Blast.

venturi_j4701114La première se destine aux amateurs de Trail Running, avec sa forme favorisant le maintien et la ventilation. D’ailleurs, les connaisseurs ne manqueront pas de trouver un air de famille avec l’Ultra, le modèle équipé de verres souples qui a tant fait parler de lui au moment de sa sortie. Le maintien est excellent, grâce entre autres à des branches galbées et un très efficace système de réglage des plaquettes nasales.
Les Julbo Venturi sont disponibles avec les verres Spectron 3, Zebra et Zebra Light.

blast_j4713112La Julbo Blast est un modèle destiné au VTT All Mountain / randonnée. Ses branches fines permettent de les porter sous un casque sans que les sangles ne créent de gêne. Les verres couvrants offrent quant à eux une vision panoramique qui sera votre meilleure alliée pour ne pas manquer les branches ou pierres qui jonchent les chemins. Comme à l’accoutumée chez Julbo, on se doute que le maintien doit être excellent.
Les Julbo Blast sont disponibles avec de nombreux verres : Spectron 3, Polarized 3, Zebra, Zebra Light, Falcon et Octopus.

 

dirt2_j4741111Après plusieurs années au catalogue, la Dirt fait peau neuve. Son design change pour arborer un look en phase avec les autres productions de la marque. Le plus gros changement concerne les branches qui deviennent plus épaisses que sur le modèle original. En revanche, le maintien, la forme couvrante et passe partout sont maintenues.

coast_j4728011

 

La gamme Nautic ne compte qu’un seul nouveau modèle cette année, il s’agit de la Julbo Coast. Beaucoup moins extrême que la Swell ou la Wave, la Coast sera à l’aise sur le pont ou à quais. Une paire de lunettes polyvalente pour tous les marins. Elle sera bien entendue disponible avec le verre Octopus, conçu spécialement pour l’eau, mais aussi avec les verres Spectron 3, Polarized3, Zebra, Zebra Light et Falcon.

3 nouveaux modèles pour enfants

Julbo présente également trois nouveau modèles de lunettes pour enfants : Lola pour les jeunes filles qui veulent un look branché, Junior pour les jeunes qui veulent ressembler à papa et Reach L pour les adolescents.

Nous vous proposerons prochainement un test de ces nouvelles lunettes de soleil, toujours conçues en France avec le soutien de sportifs de renom.

Oakley Prizm : un verre pour chaque usage

0

Avec les verres Prizm, Oakley cherche à proposer une expérience inédite : un verre adapté à chaque usage.

Dévoilée à l’automne 2014, la technologie Oakley Prizm accentue certaines couleurs et en filtre d’autres afin d’améliorer la vision. En fonction du type de verres choisi, le choix de couleurs accentué diffèrera pour s’adapter au mieux aux conditions d’utilisation prévues. Les verres Prizm jouent le rôle d’un filtre permettant d’ajuster les couleurs au mieux en fonction de l’environnement dans lequel vous vous trouvez.
Contrairement aux verres standards, qui filtrent avec la même intensité toutes les couleurs, les verres Prizm ajustent les couleurs pour offrir la meilleure acuité visuelle possible. Certaines couleurs sont alors plus filtrées que d’autres, permettant ainsi de mieux percevoir les détails.

Oakley propose dès cette année 4 teintes de verres Prizm :

Prizm Daily

Prizm Daily

Oakley Badman Prizm DailuyLe verre Prizm Daily joue la carte de la polyvalence. Il est en effet le seul verre à ne pas être conçu pour une activité ou un environnement particulier. Vous pourrez le porter tous les jours, que ce soit en ville, en bord de mer ou en montagne.
Le Prizm Daily réchauffe les couleurs, offrant des rouges plus profonds, des bleus plus intenses et des verts plus éclatants.

Une version équipée d’un filtre polarisant est également disponible pour des contrastes plus marqués et un confort amélioré.

 

Prizm Golf

Prizm Golf

Oakley Half Jacket Prizm GolfComme son nom le suggère, le verre Oakley Prizm Golf est conçu pour la pratique du golf. Sa teinte de verre particulier dissocie les nuances de vert afin de mieux repérer le rough, le green ou le fairway. Il améliorer également les contrastes des teintes rouges, vertes, jaunes et oranges afin de reconnaître au premier coup d’œil une herbe en bonne santé ou non.

 

Prizm Road

Prizm Road

Oakley Radarlock Prizm RoadLe Prizm Road est conçu spécifiquement pour les amateurs de cyclisme. Son filtre unique permet de mettre en évidence les différents pièges de la route (poussière, gravier, trous, etc.) que vous soyez en pleine lumière ou dans la pénombre.
Et puisque le cyclisme est également un sport qui régale les yeux, les bleus et les verts sont améliorés pour que la nature soit encore plus agréable à regarder.

 

Prizm Trail

Prizm Trail

Oakley Racing Jacket Prizm TrailEn VTT ou en trail running, les changements de surface et les obstacles sont des dangers permanents. Pour en améliorer la détection, le verre Prizm Trail améliore les contrastes et fait ressortir davantage les teintes brunes et rouges. Ainsi, que l’on soit en pleine lumière ou dans la pénombre, il est plus facile de distinguer ce qui se trouve sur le chemin.
Et pour augmenter le plaisir, le vert est lui aussi améliorer pour rendre les feuillages plus vifs.

 

Oakley ne propose pour le moment que ces 4 verres. Mais il y a de fortes chances que de nouveaux modèles enrichissent le catalogue dès l’année prochaine. En effet, deux nouvelles teintes Prizm pour masques de ski seront ajoutées au catalogue pour l’hiver prochain. Il y a donc des chances que celles-ci soient disponibles pour les solaires dans quelques mois.

Les lunettes en bois : la tendance qui séduit

0

Les lunettes de soleil en bois ont le vent en poupe. Une recherche dans n’importe quel moteur de recherche permet de prendre de l’ampleur du phénomène. Nous avons dressé un panorama de ces lunettes pour le moins originales.

A l’origine, un simple effet de mode

shwood
Les Shwood Belmont, fabriquée avec le bois des tableaux de bord de Mercedes Classe S

A l’origine des lunettes de soleil en bois, il y a Shwood, une société implantée aux Etats Unis dans un état particulièrement connu pour le bûcheronnage : l’Oregon. Après plusieurs tentatives infructueuses, les jeunes créateurs de Shwood parviennent à mettre sur pieds une paire de lunettes de soleil dont la monture est entièrement faite de bois. Traité avec soin et mis au centre de la création, le bois est présenté par Shwood comme une matière noble, très design et surtout inédite dans le milieu des lunettes de soleil. Quelques mois plus tard les lunettes Shwood sont dans tous les magazines de mode, mais personne ne croit vraiment à leur potentiel. Pourtant, à force de coups marketing, comme le partenariat avec la distillerie de whisky Bushmill’s qui donnera lieu à des lunettes fabriquées avec les douelles de fut de whisky, Shwood devient une marque incontournable, et leurs lunettes en bois s’affichent sur de nombreux visages.

Une production malgré tout artisanale

shleter
Fabriquée dans le bassin annécien, les lunettes Shelter se démarquent par leur design sobre

Quelques années plus tard, Shwood n’est plus la seule marque du marché à proposer des lunettes de soleil en bois : Shelter, Vuerich B, Ozed, chaque année, une nouvelle marque tente de surfer sur la tendance. Toutefois, bien que la réalisation de lunettes en bois ne soit pas aussi compliquée qu’il n’y paraît, il n’est pas aisé de percer dans ce marché de niche. En effet, les lunettes de soleil en bois doivent être fabriquées à la main, avec énormément de minutie pour garantir une finition exemplaire. Et ce travail manuel engendre forcément un surcoût qui se ressent ensuite sur les prix de vente. Ainsi, difficile de trouver des lunettes à moins de 120€, une somme déjà élevée pour des lunettes.

Les joies de la personnalisation

Ozed est l'une des rares marques à proposer des lunettes fabriquées avec des planches de Skateboard
Ozed est l’une des rares marques à proposer des lunettes fabriquées avec des planches de Skateboard

Au delà de leur design original et du look de ces lunettes, leur plus gros atout repose sur leur capacité à vieillir différemment. Chaque paire de lunettes en bois vieillit, se patine et finit par avoir une teinte bien personnelle. En fonction du climat, de la fréquence d’utilisation, de l’entretien, chaque paire va devenir unique. Certains appeleront cela de l’usure, d’autres apprécieront le côté vintage qui se dégagera plus rapidement qu’avec des lunettes en acétate.
Sans compter que rien ne vous empêche non plus de les teinter avec de la cire pour avoir une paire encore plus personnelle.

 

Les lunettes en bois occupent aujourd’hui une place encore modeste dans le milieu des lunettes de soleil. Mais face au nombre grandissant de modèles disponibles, à la qualité de la production de certaines marques et surtout à l’originalité et à l’audace de marques comme Shwood ou Ozed qui utilisent des bois particuliers (tableau de bord de voiture de luxe, planches de skateboard, etc.), les lunettes de soleil en bois vont devenir une référence pour tous les amateurs de design. Leur seul inconvénient : elles n’aiment pas énormément l’eau. Il faudra donc éviter de se baigner avec cet été…

Carrera Champion : le mythe, deuxième du nom

0

Véritable légende dans le milieu des lunettes de soleil, la Carrera Champion va être disponible dans une nouvelle version, au design retravaillé.

Toucher au design d’un modèle mythique est une chose bien compliquée. Pourtant, si le nouveau design reste fidèle aux caractéristiques du design originel, le résultat final peut-être réussi. Afin de dépoussiérer son modèle mythique Champion, Carrera a décidé de lancer un nouveau modèle : la New Champion. Plus moderne dans son design et globalement plus confortable, ce nouveau modèle conserve les traits principaux du modèle original, comme la barre verticale entre les verres ou la forme des verres.
Mais rassurez-vous, ce nouveau modèle ne va pas remplacer la légende de sitôt. La Carrera New Champion va venir en complément de la Champion, de la même manière que la Ray Ban New Wayfarer et l’original Wayfarer.

carrera New Champion 2

Pour le moment, peu d’information ont filtré concernant les caractéristiques finales et la date de disponibilité.