Tags Articles avec les TAGS "interchangeables"

interchangeables

Lunettes de soleil Oakley Racing Jacket silver

Deux ans seulement au compteur et voilà la Jawbone déjà retravaillée. Ce modèle étant l’un des portes drapeau d’Oakley, il est normal qu’il soit au top des technologies. Voici donc la nouvelle Jawbone, avec quelques améliorations et surtout un nouveau nom : Oakley Racing Jacket.

Au rang de nouveauté de la Jawbone 2012, on notera un changement de nom. Désormais, la Jawbone se nommera Racing Jacket. Ce nouveau nom s’explique par la politique développée par Oakley au sujet des noms utilisés pour les modèles sportifs (Half Jacket, Straight Jacket,etc.).

Comme le design de la Jawbone était déjà très abouti, Oakley a tenté de ne pas y toucher. Une minutieuse comparaison révèlera toutefois que le logo de la Racing Jacket est plus gros que sur la Jawbone. Ce même logo est maintenant amovible pour favoriser la personnalisation des lunettes.
On remarque enfin une perforation au bout de chaque branche qui permettra d’adapter une cordelette.

Le système de changement rapide des verres, essence même du modèle Jawbone, est préservé. Il s’agit toujours d’une variante du système Switchlock© qui permet d’ouvrir la partie inférieure de la monture pour libérer le verre. Il suffit de soulever la plaquette nasale pour voir cette partie s’ouvrir avec une cinématique proche de celle d’une mâchoire.

Contrairement à la Jawbone, seuls des verres ventilés seront disponibles. Ceux-ci sont en effet plus adaptés à une pratique sportive car ils empêchent la formation de buée sur la surface interne du verre. La majorité des teintes sont disponibles, soit d’origine soit en pièces détachées.

Le coffret de la Jawbone comportait déjà de nombreux éléments parmi lesquels on trouvait une paire de plaquettes nasales pour les nez étroits, un étui microfibre et une paire de verres de rechange. La Racing Jacket offre en plus une lanière qui vient se clipser sur les branches ainsi qu’une paire de logos de rechange.

Les lunettes de soleil Oakley Racing Jacket conservent la même largeur, idéale pour les visages moyens à larges. La grande variété de couleur ravira aussi bien les hommes que les femmes à la recherche de lunettes de soleil sportives hauts de gamme.

Rien de bien neuf donc pour cette Oakley Racing Jacket si ce n’est quelques détails qui l’aident à mieux s’intégrer dans la gamme Oakley. Grâce à son confort et à ses performances laissées intacts, la Oakley Racing Jacket ne va pas être détrônée de sitôt.

Depuis toujours, nous adaptons nos tenues vestimentaires en fonction de la météo. Le plus souvent, cela nécessite de posséder des vêtements spécifiques (veste de pluie, veste légère, etc.).
Et si vos chaussures favorites, que vous ne portez que pour belles journées pouvaient se transformer en chaussures de pluie puis retrouver leur forme originale ? Bien entendu cela est impossible, sauf pour les lunettes de soleil Cébé Cinetik et Wild, qui peuvent en quelques secondes passer de lunettes de soleil à lunettes transparentes.


Des lunettes qui s’adaptent aux conditions d’utilisation

Lunette de soleil Cébé Cinetik
Lunette de soleil Cébé Cinetik

Cette prouesse technologique est possible grâce aux verres interchangeables conçus par Cébé. Pour changer de verre, il suffit de déclipser celui qui est installé et de le remplacer ensuite par le plus adapté à vos besoins. Bien que cette manœuvre soit impressionnante car il faut tirer tout de même assez fort sur le verre pour le déloger, elle ne présente aucun danger. Les montures sont en effet fabriquées dans un matériau souple et résistant qui supportera les changements de verre pendant de nombreuses années.
Sans atteindre la souplesse du système Switchlock qui équipe la lunette de soleil Oakley Jawbone, celui conçu par Cébé permet un changement rapide, facile et sans risque des verres.

Avant tout destinées à un usage sportif

La monture légère et galbée, avec de nombreuses pièces en caoutchouc (nez et manchons de branche) ainsi que les verres supplémentaires de couleurs jaunes et transparents permettent d’affirmer que ces lunettes sont des hyper sportives. En effet, le but des verres de rechange n’est pas de multiplier les looks de ces lunettes mais de prodiguer une bonne protection quelles que soient les conditions météorologiques.

Lunette de soleil Cébé Wild
Lunette de soleil Cébé Wild

Les cyclistes, connaisseurs des gouttes d’eau dans les yeux seront contents de trouver des verres transparents. Les verres jaunes seront idéaux pour tous les sportifs qui souhaitent se protéger les yeux par temps variable.

Entre les deux modèles, pratiquement aucunes différencess, seulement une légère variation autour de la forme des charnières et des verres. Seule votre appréciation personnelle permettra de distinguer laquelle de ces deux lunettes de soleil vous conviendra le mieux. Le modèle Wild sera le plus adapté aux visages fins à moyens tandis que le modèle Cinetik conviendra aux visages moyens à large.

En conclusion, Cébé propose ici deux lunettes de soleil très intéressantes au rapport qualité prix imbattable. Elles sont en effet proposées à un prix public conseillé de 49 euros. Un très bon choix pour les sportifs qui recherchent une paire de lunettes de polyvalente et abordable.

Lunettes de soleil Oakley Fast Jacket blanche avec verres Red IridiumLes lunettes de soleil Oakley Split Jacket et Jawbone ont longtemps été les seules à proposer un système de changement rapide des verres. Conscientes du succès engendré par ces mécanismes, de nombreuses autres marques se sont attelées à la tâche et y sont allées de leurs solutions. Comme il est plus facile d’ôter des verres sur des lunettes semi cerclées, les marques se sont rabattues dessus, proposant des systèmes simples mais dont la durée de vie n’est pas garantie. Oakley, croyant toujours au pouvoir des lunettes de soleil semi cerclées, a surpassé la concurrence en proposant les lunettes de soleil Oakley Fast Jacket.

Ces lunettes de soleil font des clins d’œil à plusieurs modèles de chez Oakley. Ainsi, la forme générale rappelle les Flak Jacket, l’un des best seller de la marque. Le dessin des branches torturé rappelle quant à lui vaguement la Radar et enfin, le logo Oakley pointant vers le ciel rappelle la M Frame, qui a marqué des générations de sportifs.
Mais la grosse originalité de ces lunettes de soleil, c’est l’utilisation du système Switchlock© qui permet de changer les verres en un tournemain. Deux loquets en métal sont disposés sur les côtés extérieurs de la monture. Il suffit d’actionner ceux-ci pour que le verre soit libéré de tout maintien.
Lunettes de soleil Oakley Fast JacketRéinstaller les verres est alors tout aussi simple. Il suffit de remettre le verre en place et de fermer le loquet en métal. Le verre est fermement maintenu en position.
Le confort est tout bonnement excellent (en prenant en compte que j’ai un visage assez large). Le galbe prononcé vient englober le champ de vision dans sa totalité protégeant parfaitement les yeux.

 

Lunettes de soleil Oakley Fast JacketComme toujours, l’alignement des lunettes selon trois points permet de ne pas ressentir de pression sur l’arrière des oreilles afin que le port longue durée des lunettes de soleil Oakley Fast Jacket ne soit pas une contrainte, mais bien un plaisir.
Les embouts de branche ainsi que les plaquettes nasales sont en gomme Unobtainium©, caoutchouc dont l’adhérence augmente avec le taux d’humidité et la transpiration.
Les lunettes de soleil Oakley Fast Jacket sont livrées avec deux paires de verres et une seconde paire de plaquettes nasales, pour un ajustement parfait à votre morphologie.

Bien sûr, cette nouveauté n’a pas le même poids que la Jawbone, perçue comme une mini révolution à elle seule. Néanmoins, de nombreuses personnes se laisseront charmer par le design sympathique de ces lunettes ainsi que par leur confort. Nous ne saurions trop vous recommander de les essayer, car à coup sûr, elles vous conquerront.

4246

Mi lunette de soleil, mi-masque solaire, les lunettes de soleil Oakley Batwolf révolutionnent le design des lunettes de soleil. Avec leur verre unique et leur forme galbée hyper enveloppante, ces lunettes se présentent comme le futur best seller de la marque.

Lunettes de soleil Oakley BatwolfUne fois traduit, le mot Batwolf signifie « Chauve Souris Loup », un animal hybride tout droit sorti de la tête des stylistes de chez Oakley. Ce qu’ils ont voulu démontrer avec ce mot, c’est que les croisements les plus inattendus sont possibles. Cette lunette de soleil est en effet issue du croisement d’un masque solaire et d’une lunette de soleil traditionnelle. Le très bel écran en Plutonite épais saute aux yeux par sa finition. Parfaitement enchâssé dans la monture, il crée un ensemble cohérent qui ne ressemble pas aux autres masques solaires. La forme de la monture rappelle la Fuel Cell, l’un des modèles surdimensionnés de chez Oakley. Les branches, larges à la base, ornées de gros logos, s’allongent pour devenir plus étroite à leurs extrêmités.
Ces lunettes possèdent un second atout dans leur sac, elles sont personnalisables. Oakley à en effet repris le système de logos interchangeables qui équipe la Dispatch. La Oakley Batwolf est livré avec deux paires de logos différents pour que chacun puisse avoir le modèle qui lui correspond le mieux.

Comme pour tous les modèles Oakley, la conception est articulée autour de trois points d’alignement (oreilles et nez) pour que les lunettes s’adaptent parfaitement au visage du porteur.

Lunette de soleil Oakley BatwolfLe galbe prononcé de ces lunettes associé à la grande largeur les rend particulièrement agréables  à porter, surtout pour les visages larges. Les rayons solaires ainsi que l’air ne passent pas et laissent les yeux à l’abri de toute attaque climatique.

Depuis la Zero (apparue au début des années 2000), Oakley avait quelque peu délaissé le masque solaire, lui préférant les lunettes plus conventionnelles. Le retour en force sur ce secteur se fait avec une paire de lunettes de soleil hybride, à mi chemin entre la les lunettes traditionnelles et le masque solaire. Au vu de ses performances, il y a fort à parier que la lunette de soleil Oakley Batwolf va se multiplier sur les visages cet été.

Il y a les modèles pour le ski, le VTT, l’alpinisme, les sports nautiques, mais si vous cherchez un modèle pour vous suivre partout et tout le temps, la tâche se complique. La marque française Bollé à pensé à vous et à conçu les lunettes de soleil Bollé Traverse, polyvalentes et pouvant être utilisées dans toutes les situations. Plusieurs innovations technologiques bien senties permettent à ces lunettes d’atteindre le paroxysme de la polyvalence.

La lunette Bollé Traverse est livrée dans un solide étui semi rigide. A l’ouverture de celui-ci, on découvre de nombreux rangements ainsi que la paire de lunettes. La totalité des accessoires est rangée dans des pochettes souples ou des rangements. On découvre une seconde paire de verres pour le mauvais temps, un strap élastique (qui substituera les branches), et deux cales en mousse qui prendront place entre le visage et la monture.

Les lunettes Bollé Traverse adoptent une forme couvrante, qui protégera efficacement les yeux des rayons parasites pouvant s’infiltrer entre le visage et la monture. Elles sont particulièrement légères ce qui les rend agréable à porter même pendant plusieurs heures.

Une flexibilité encore jamais vue

 

Les Bollé Traverse se distinguent des autres modèles par leur flexibilité. Il est possible de passer d’une configuration à l’autre en seulement quelques secondes.
Pour commencer, le changement de verres qui se fait « à l’ancienne » en déclipsant à l’aide du pouce le verre. Vous pourrez passer à loisirs d’un verre pour les journées ensoleillées à un verre jaune qui sera idéal pour pratiquer toutes sortes de sport en intérieur ou par mauvais temps.
Les branches peuvent elles aussi être démontées afin d’être remplacées par un strap élastique, identique à ceux qui équipent les masques de ski. Ici, il suffit de tirer sur la branche en exerçant une pression sur un loquet. La mise en place des branches ou du strap se fait en clipsant l’élément sur les articulations des branches.
Avec la lunette Bollé Traverse, Les ingénieurs français ont pris en considération les besoins des skieurs. En effet, vous pourrez substituer les branches par un strap élastique mais aussi installer un « masque » en mousse douce qui comblera tous les interstices entre la monture et le visage. Vous aurez ainsi un masque de ski doté de deux écrans de plus petite taille. Cette installation se fait en lieu et place du pont nasal (mais le maintien de la lunette sur le visage est assuré par la mousse et par le strap.

Vous pourrez également opter pour une cale en mousse de plus petite taille (seulement le haut de la monture) qui protégera les yeux des infiltrations d’air et d’eau par le dessus de la monture.

Une batterie de réglages pour le confort du porteur

 

D’abord montées avec les branches et avec les verres pour les conditions ensoleillées, nous avons remarqué que bon nombre d’éléments des lunettes sont réglables. Ainsi, vous pourrez ajuster l’écartement des plaquettes nasales ou la hauteur des branches. Ces éléments permettront une parfaite adaptation de la lunette sur le visage du porteur. Ces réglages permettent également aux lunettes de soleil Bollé Traverse d’être compatibles avec la course à pieds.

Bollé signe ici une très belle réussite, réussissant à combiner les avantages du masque de ski avec ceux des lunettes de soleil. Les multiples configurations possibles permettront de répondre de manière efficace aux attentes de chacun. En Bref, un très bon produit qu’on ne saurait trop recommander aux sportifs comme aux amateurs de produits innovants.