Les Dieux des lunettes

0
11480

Les lunettes de soleil, tout le monde connaît. Tout le monde en porte, d’ailleurs. Mais savez-vous qui est derrière tout ça ? Qui lance les nouveaux concepts, les nouvelles modes ? Un peu de culture générale ne peut pas faire de mal. Approchez donc que je vous conte l’histoire des Dieux des lunettes.

Au commencement, un petit bonhomme – Sam Foster – vend les toutes premières lunettes de soleil aux Etats-Unis, en 1929. Les lunettes teintées existent déjà avant lui, mais il est le premier à penser à se protéger des effets nocifs du soleil. Les lunettes de l’oncle Sam connaissent un succès immédiat, plus d’ailleurs grâce à leur côté esthétique qu’à leur protection. Et puis, à peine dix ans plus tard, la guerre éclate. On songe à la fin de l’époque des lunettes de soleil qui risquent de tomber dans l’oubli ; bien au contraire ! L’armée américaine s’empare du phénomène pour protéger ses aviateurs bien plus exposés aux rayons du soleil.


Aujourd’hui, je peux affirmer sans me tromper que les lunettes de soleil sont définitivement l’un des accessoires de mode les plus convoités. On imagine sans peine le bénéfice que peuvent réaliser des marques telles que Ray-Ban, Oakley ou Carrera. Mais ce qu’on ignore, c’est que ces marques se regroupent sous un fabricant. Le plus connu et leader du marché mondial n’est autre que le géant Luxottica, groupe italien fondé dans les années 60, dont les marques les plus connues témoignent de son importance : Ray-Ban, Oakley, Chanel, Prada, D&G,…

Mais il ne faut pas mettre de côté ses deux concurrents principaux, les groupes Safilo et De Rigo, tous deux italiens, et dont les marques n’ont rien à envier au leader : Carrera, Dior, Gucci, Givenchi, Police,…

Si l’on fait le calcul, on se retrouve avec les trois leaders du marché des lunettes de soleil qui font le bonheur d’un seul et même pays : l’Italie. Au total, les créations italiennes représentent près de 96% de la production européenne de lunettes de soleil. Puis l’on retrouve des groupes moins connus, et surtout moins italiens : Bushnell (américain), Charmant (Japonais), L’Amy (français).

Ce qu’il faut retenir de tout cela ? C’est que sans les italiens, la mode en matière de lunettes de soleil serait bien triste !


Allez voir les plus grands succès des marques Ray-Ban, Carrera, Oakley, Persol sur www.lunettes-de-soleil.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.