Les lunettes de soleil pour le cyclisme

0
2085

La caravane publicitaire, les pics niques au bord de la route devant le camping car et les commentaires de Thierry Adam, comme chaque année, le Tour de France arpente nos routes. Cyclistes amateurs et professionnels sont alors réunis autour d’une même passion, où le matériel est souvent au centre de toutes les discussions. Du vélo aux chaussettes, les amateurs de cyclisme testent et évaluent tous les produits qu’ils dénichent. Comme nous avons toutes les lunettes sous la main, et que nous sommes également cyclistes, c’est naturellement que nous nous sommes intéressés aux modèles spécifiques pour le cyclisme.

Pour chaque produit, nous avons évalué le confort, le maintien, la ventilation, l’équipement (système de changement de verres, accéssoires, etc.) et le rapport qualité prix.

Oakley Radarlock

A voir le nombre de cyclistes qui les utilisent, nous ne sommes pas les seuls à penser que ce sont les meilleures lunettes du marché. Il faut avouer qu’Oakley n’a pas pris de gros risques en ajoutant aux mythiques Radar un système de changement rapide de l’écran qui permet d’adapter le verre aux conditions d’ensoleillement. Comme toujours chez Oakley, le confort procuré par tous les inserts en caoutchouc, le faible poids et l’ajustement en trois points est remarquable. Les lunettes trouvent facilement leur position et ne la quittent plus. Une fois en place, la vision panoramique procurée par l’écran est très agréable d’autant plus que l’excellente ventilation de la Radarlock permet de se prémunir contre la buée.
Les Oakley Radarlock sont équipées du fameux système Switchlock qui permet de changer l’écran en seulement quelques secondes. Il suffit en effet de pousser un bouton et de plier la branche pour libérer le verre et le sortir de son logement.
Ce sont, et de loin, les lunettes les plus adaptées au cyclisme.

Bollé Draft

L’outsider Bollé Draft a crée la surprise en se hissant à la seconde place de ce classement. Peu répandues chez les professionnels, elles ont pourtant de nombreux atouts pour elle, comme leurs superbes verres photochromiques Photo Amber. Ces verres ont en effet une extraordinaire faculté à améliorer les contrastes et donc à mettre en évidence les imperfections de la route. Leur amplitude allant de la catégorie 1 à 2, ces verres pourront sans peine vous suivre par mauvais comme beau temps. Toutefois, si vous pratiquez le cyclisme en montagne, les verres pourront s’avérer un peu léger.
Le confort est confié à des inserts en caoutchouc sur les branches ainsi que des plaquettes en caoutchouc réglables. Ces mêmes éléments permettent aux lunettes de rester bien en position, même lorsque le cuir chevelu et le nez sont humides.
Ce bilan très positif est toutefois entaché par une ventilation un peu limitée qui pourra dans de rares cas se traduire par la formation de buée. Il faudra alors détacher un peu les lunettes du visage pour laisser passer plus d’air.

Salice 006

Comment oublier Salice, le leader des lunettes de soleil sportives à prix cassé ? Pour ce classement, nous avons jeté notre dévolu sur le modèle 006 équipé d’un écran photochromique CRX Gris. Le look global est très réussi avec une forme aérodynamique et des coloris originaux de bon gôut. Le confort et le maintien sont remarquables : les lunettes se font rapidement oublier et il est quasi impossible de les déloger autrement qu’en les enlevant.
L’écran photochromique CRX Gris passe de la catégorie 1 à 3 en quelques secondes seulement. Il pourra donc être utilisé aussi bien par beau que par mauvais temps. Nous avons réellement adoré cet écran qui rend les lunettes très polyvalentes. Les Salice 006 sont livrées avec un second écran transparent, parfait pour le VTT ou pour le très mauvais temps mais on regrette qu’il soit si compliqué de le changer. Quoi qu’il en soit, pour moins de 80 euros, ces lunettes sont bluffantes.

Oakley Racing Jacket

La Oakley Racing Jacket est une variante de la Jawbone dotée de petites nouveautés comme les logos amovibles ou la présence d’un cordon élastique. Elles conservent heureusement l’excellent système de changement rapide du verre ainsi que la légendaire ventilation si appréciable. Les branches sont également plus souples que sur les Jawbone et sont par conséquent plus confortables. Les plaquettes nasales et les manchons sont fabriqués dans un caoutchouc spécial dont la préhension augmente avec l’humidité. Mais malgré leurs excellentes capacités, ces lunettes sont légèrement moins performantes que les 3 premiers modèles. Le podium leur échappe non pas à cause de leurs performances mais à cause de celles des autres.

 

 

Salice 843

39€, c’est le prix des Salice 843 et nous avons eu du mal à y croire tant ces lunettes sont bien. La monture fait la part belle aux caoutchoucs souples qui sont à peu près partout. Bien entendu, cet attribut permet aux lunettes de bénéficier d’un maintien extraordinaire qui sera appréciable sur les routes défoncées. Le confort est tout à fait dans la norme, même si les branches ont un peu tendance à appuyer sur le crâne. Il faudra attendre quelques heures de port pour que celles-ci s’adaptent à la morphologie. La monture galbée enveloppe suffisamment le visage pour protéger contre le vent ou la pluie et favorise également la ventilation.
Les lunettes sont livrées avec un second écran transparent qui ravira tous les amateurs de vélo par mauvais temps qui seront heureux d’avoir les yeux protégés de la pluie ou du vent.

Comme les Racing Jacket, ces lunettes sont pénalisées par les trop bonnes performances des trois modèles du podium. Néanmoins, elles méritent la palme du meilleur rapport qualité prix.

Cébé Eyemax

Lors de notre comparatif sur les lunettes pour le VTT, nous avions adoré les Cébé Cinetik et Wild qui nous avaient séduits grâce à leur équipement et leur confort. Les Eyemax sont issues de la même série mais sont dépourvues de verres interchangeables. Cébé leur a préféré un écran photochromique de couleur brune. Même si le verre fonctionne bien, nous avons été déçus par la teinte qui tend vraiment trop sur le marron. Ni les couleurs ni les contrastes ne sont mis en avant ce qui ne facilite pas la tâche du cycliste. Plus fine, la monture conviendra parfaitement aux personnes ayant un visage fin ou moyen. Comme sur les Cinetik, le confort et le maintien sont excellents et les lunettes s’avèrent très légères.
Il est vraiment dommage qu’il n’existe pas une version avec verres interchangeables.

Cette liste non exhaustive nous semble présenter les lunettes les plus adaptées à la pratique du cyclisme. Néanmoins, nous regrettons de n’avoir pu tester les lunettes Rudi Project, souvent utilisées par les professionnels.

Bien entendu, en fonction des préférences de chacun et de la morphologie du visage, il est possible que vous ne soyez pas d’accord avec nous. Si tel est le cas, je vous invite vivement à partager vos impressions dans les commentaires afin d’améliore constamment cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.