L’acétate de cellulose, kezako ?

3
2411

Initialement utilisé comme base de pellicules en photographie, l’acétate de cellulose est obtenu à partir de flocons de coton et de bois. Son origine naturelle est très appréciée en lunetterie, en raison de sa texture douce et chaude, sa souplesse ainsi que sa très grande résistance dans le temps. Cette matière permet donc de réaliser des montures plastiques de qualité.

Grâce à un savoir-faire artisanal, on commence par fabriquer un énorme cube de plastique dans lequel on découpe, une fois séché, des feuilles d’acétate en plaques rectangulaires. Ces plaques sont ensuite mises en chauffe puis soudées, découpées, limées, adoucies, polies, colorées, puis collées entres elles pour donner différentes nuances de couleur. Enfin, elles sont assemblées avec les branches et les verres de présentation pour être nettoyées et envoyées chez l’opticien.

La fabrication d’une lunette en acétate nécessite entre 96 et 120 heures, voire plus pour les coloris compliqués, ce qui explique un coût plus ou moins élevé chez l’opticien.

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.